Le forum pour tous les photographes et les amateurs de photographies depuis 2005.

Retourner vers Appareil photo argentique

argentique , bon ou pas bon ????

Ce forum est dédié à l’appareil photo argentique ainsi qu’à ses accessoires.

Messagepar Ced777 » 19 Juin 2006, 18:32


jeromeartemis a écrit:Un autre avantage du numérique, c'est que tu peux éviter de tirer certaines photos moins bonnes. De plus, tu oses plus de photos, aucune peur de gacher de la pelloche.


Il existe la planche contact en argentique!
::-4

Ce qui coûte cher dans l'argentique, c'est le tirage (sauf à le faire soi-même, ce qui réduit encore les coûts bien sûr). La pelloche et le développement, c'est très peu (3-4 euros la pelloche 36poses, idem le développement sans PC).

Je précise mon précédent message. Au jour d'aujourd'hui, il me semble que le numérique est mûr côté capteur (au moins chez Canon). Canon fait de FF qui ne bruite pas à 1600 ISO, c'est même mieux que ce que permet n'importe quelle pelloche!
12 Mpixels, on est (ou si proche) à la définition d'une pellicule (j'ai pas les chiffres en tête mais peu importe). Les futurs 1D serait à 22Mpixels (je crois), on va finir par arriver au MF quasiment! Sans compter les babasses qu'il faut derrière pour faire du post-traitement. Heureusement, on peut espérer que la puissance des PC vont progresser de concert avec les tailles de capteurs. (ca rajoute quand même à l'investissement global.. .)

Ce que je reproche à Canon (et chez Nikon c'est le capteur qui ne suit pas), ce sont les boîtiers numériques qui sont à la rue (pour le prix proposé). Le futur 1D solutionnera probablement le problème, mais pour 6000-7000€. Un 350D, c'est un capteur x1.6 (qui oblige à utiliser des GA pour du transtandard, ce qui est optiquement aberrant car c'est plus difficile de construire un 30mm sans défaut qu'un 50mm), un viseur 95% et minuscule, un AF et posemètre faillible. J'en ai un, je connais! Quand je prends l'EOS 1V, je respire! La mise au point devient tout de suite un jeu d'enfant.

Je ne doute pas un instant que d'ici quelques mois/années on aura de très bon matos à un prix décent. Patience.

Ce qui manque pour le moment aussi au numérique, c'est le grain des pellicules, en particulier en N&B. Et si on est puriste, la profondeur de champ en numérique est très particulière, pas progressive du tout (en raison du sharpen intégré des appareils parait-il... je ne suis pas technicien). Les images sont lisses. Je ne dis pas que c'est moins bien. C'est différent.

Le dernier point c'est le tirage sur papier des images numériques qui progressent mais qui n'est pas encore optimum. Résultats un peu aléatoires je trouve. (c'est vrai aussi en argentique, mais c'est moins aléatoire quand même)

Il est très probable que d'ici quelques années on aura des appareils avec de grand capteur FF, non bruités, qui corrigeront par logiciels internes les défauts des objos (vignettage, distorsion etc...) sur des boitiers performants, des imprimantes qui permettront d'imprimer chez soi "en WYSIWYG" et des logiciels qui simuleront à s'y méprendre les grains de nos bonnes vieilles pelloches d'antan (ça arrive doucement.... Exposure est loin d'être top, mais c'est un début)...

Reste que certains préféreront toujours le contact de la pellicule, l'odeur de la chimie, le grain des pelloches... comme certains apprécient de conduire leur vieille 4 chevaux ou de s'écouter un vinyl.

Pour moi, je ne confronte pas argentique et numérique (je compare bien sûr, c'est normal). A mes yeux, les deux peuvent coexister, au moins tant que le numérique ne sera pas capable de faire aussi bien sur tous les points que l'argentique. Pour preuve, j'ai les deux (num et arg) et j'en suis satisfait. Mais celui qui trouve son 350D sans défaut, il n'a probablement jamais tenu un reflex (ou telemètre) pro dans les mains.
Ced777
Eleve ppnaute
 
Messages: 460
Enregistré le: 19 Mar 2006, 18:17

Messagepar cygne_d_etang » 19 Juin 2006, 18:45


pour ma part, ce qui me fait preferer l'argentique c'est:
la profondeur de champ, mais normal, nouvelle norme du au difference de taille du capteur
la gestion des hautes lumieres et le passage à celles ci qui est trop brutal, peu de nuances
le prix !!!!
cygne_d_etang
ppnaute passionné
 
Messages: 1451
Enregistré le: 06 Déc 2005, 11:32
Localisation: Sur son nuage

Messagepar mariodesaintantoine » 20 Juin 2006, 09:04


Bientôt (très bientôt) on n'aura plus rien à comparer, les fabriquants vont faire le choix pour nous : ce sera numérique et c'est tout, que celui qui n'est pas content le dise (ils s'en foutent, business is business). Chasseur d'images annonce ce mois-ci la fin des boitiers argentiques chez Canon. Dépêchez-vous d'acquérir le beau boitier dont vous rêvez, mais stockez des cartons de pelloches dans le bas du frigo car les fabriquants ne vont pas tarder à suivre la marche (regardez la taille du linéaire pellicules dans votre grande surface). Ce n'est plus le consommateur qui choisit mais le sevice marketing. J'ai râlé comme un putois quand je n'ai pas pû trouver le disque dont j'avais envie en vinyl et j'ai acheté une platine laser en rouspètant mais je n'ai pas eu le choix. La situation est identique avec l'argentique : ce n'est pas nous qui déciderons ::-3 on peu dire ce que l'on veut on sera bien obligé de suivre... On peut (ON DOIT !) le regretter mais c'est comme çà et ça va venir TRES vite.
mariodesaintantoine
La nouveauté
 
Messages: 24
Enregistré le: 14 Juin 2006, 08:59

Messagepar cygne_d_etang » 20 Juin 2006, 09:19


d'apres l'annonce meme de canon, ils arretent le developpement de nouveaux boitiers argentique (en gros le r&d n'est plus que pour le numerique) mais ca ne change rien à la production des eos argentiques

en meme temps, dans les grandes surfaces, pas de pelloche, c'est pas bien grave, t'as qd meme plus que le choix sur le net
cygne_d_etang
ppnaute passionné
 
Messages: 1451
Enregistré le: 06 Déc 2005, 11:32
Localisation: Sur son nuage

Messagepar mariodesaintantoine » 20 Juin 2006, 10:14


Tu parles Charles, une grande multinationale comme Canon va maintenir des chaines de montage pour des Néandertaliens comme nous !!!
Idem pour les pellicules, cherche moi donc du film super 8...

Arrêtez de rêver, le monde est cruel et l'homme est un loup pour l'homme (à moins que ce ne soit l'inverse) :-6
mariodesaintantoine
La nouveauté
 
Messages: 24
Enregistré le: 14 Juin 2006, 08:59

Messagepar mariodesaintantoine » 20 Juin 2006, 10:15


Tu parles Charles, une grande multinationale comme Canon va maintenir des chaines de montage pour des Néandertaliens comme nous !!!
Idem pour les pellicules, cherche moi donc du film super 8...

Arrêtez de rêver, le monde est cruel et l'homme est un loup pour l'homme (à moins que ce ne soit l'inverse) :-6
mariodesaintantoine
La nouveauté
 
Messages: 24
Enregistré le: 14 Juin 2006, 08:59

Messagepar mariodesaintantoine » 20 Juin 2006, 10:22


Tu parles Charles, une grande multinationale comme Canon va maintenir des chaines de montages pour des Néandertaliens comme nous !
Idem pour les fabriquants de pelloches, et même si, à quel prix !!!
mariodesaintantoine
La nouveauté
 
Messages: 24
Enregistré le: 14 Juin 2006, 08:59

Messagepar mariodesaintantoine » 20 Juin 2006, 10:24


:P ouh la la je crois que mon micro se révolte !!!
mariodesaintantoine
La nouveauté
 
Messages: 24
Enregistré le: 14 Juin 2006, 08:59

Messagepar Ced777 » 20 Juin 2006, 18:22


cygne-d-etang a écrit:d'apres l'annonce meme de canon, ils arretent le developpement de nouveaux boitiers argentique (en gros le r&d n'est plus que pour le numerique) mais ca ne change rien à la production des eos argentiques

en meme temps, dans les grandes surfaces, pas de pelloche, c'est pas bien grave, t'as qd meme plus que le choix sur le net


Oui ils arrêtent la R&D argentique (en même temps, pour faire quoi de mieux? Améliorer encore un peu les AF et le calcul d'expo? Les boitiers argentiques n'ont pas grand chose à gagner... par contre il y a du boulot pour adapter tout cela aux capteurs numériques), et compte tenu de la bataille du numérique, c'est logique qu'ils réaffectent les investissements vers ce qui va être le marché prépondérant et le plus concurrentiel.

Mais dans un marché, il n'y a pas que les ventes principales. Il va rester encore pour un bon moment un marché, certes qui va se restreindre peu à peu, de l'argentique. Un marché de niche comme on dit. (je parie même que le marché du reflex numérique va avoir du mal face aux mobiles appareils photos). Leica, Canon, ont tous au minimum 10 ans de stock de pièces détachées, ce qui laisse voir venir côté réparation. A mon sens, c'est que simplement, à un moment, le prix de l'argentique et du numérique vont se croiser (je parle coût global boitier, pelloche, développement, tirage etc....) , associé au fait que le numérique va progresser et peut être (probablement même) atteindre (voire dépasser) la qualité de l'argentique.

Donc si je peux encore utiliser 10 ans mes boitiers argentiques, et que dans 10 ans, le numérique est capable de me proposer un produit supérieur à l'argentique (à tous les niveaux), alors je ne vois pas où est le problème. Mes boitiers seront largement amortis (surtout au prix de l'occaz actuelle), mes optiques toujours utilisables, et je passerai sans problème à du 100% numérique. Investir modestement dans de l'argentique aujourd'hui, ca reste cohérent. On investit pas dans du matériel pour 20 ou 30 ans (encore moins dans du numérique dont les boitiers sont obsolètes tous les 6 mois). Sans compter que l'investissement du boitier est modeste face à celui des optiques, en général.

Investir 500 euros dans un EOS 1V d'occaz qui va servir au moins encore 10ans, ou 3000 euros dans un 5D qui sera dépassé à la prochaine Photokina (et avec les défauts qui sont les siens, c'ets à dire un botiier loin du EOS 1V).... chacun voit midi à sa porte, en fonction de ses besoins bien sûr. Par contre, le jour où ils sortent un 22MPix tropicalisé sans bruit à 1600 ISO viseur 100% (etc..) à 1000 euros, là j'en commande un tout de suite. Ca arrivera surement, mais ce n'est pas encore le cas.

La seule chose qui peut réellement tuer l'argentique, c'est la supériorité totale du numérique (comme le CD a "tué" le vinyle). Il est possible que cela arrive un jour, mais dans ces cas là, qu'aura-t-on a regretté réellement? (on peut préférer la machine à vapeur, il n'empêche que le TGV a tous les avantages de son côté et personne n'aurait à l'idée de vouloir faire revenir les machines à vapeur pour faire Paris-Marseille).
Ced777
Eleve ppnaute
 
Messages: 460
Enregistré le: 19 Mar 2006, 18:17

Messagepar mariodesaintantoine » 23 Juin 2006, 10:04


Comme je n'avais plus de boitier (type ae1) pour mes objectifs, j'ai tout refilé à mon frère qui possède un ae1 depuis au mons 20/25 ans. Et bien je crois qu'il n'est pas près de passer au numérique.... sauf que sa femme vient de s'acheter une petite ***** compacte avec socle imprimante !!!
Elle ne voit pas de différence !!! comme quoi il n'y a que la foi qui sauve... bib6
mariodesaintantoine
La nouveauté
 
Messages: 24
Enregistré le: 14 Juin 2006, 08:59

Messagepar rastalaly » 23 Juin 2006, 14:44


Salut à tous,

Juste pour donner mon point de vue: 8)

Pour ce qui est du match Qualité il faut quand même avouer q'une série de 0 et de 1 est quand même un peu restrictive avec un sujet si complexe que la lumière.

Pour ce qui est du coût: La chaîne de matos qu'il faut pour pouvoir profiter de ses images numérique n'est certainement pas si bon marché et pour moi il s'agit bien du numérique le plus cher entre les deux.

Je m'explique:

D'après les témoignages recueillis et pour avoir moi même un APN avec le numérique on ne fait qu'accumuler les aproximations et s'en contanter en disant "ouais! mais mon écran est mal calibré, mon capteur était sale, j'ai trop compréssé et pis je vais pouvoir le retoucher, mon capteur n'aime pas les hautes lumières, etc, etc....
On est jamais satisfait et toujours tenté de retoucher, régler et pour avoir le plus de lattitude s'équiper de nouvelle mémoire vive car toshop en demande beaucoup, un calibreur car c'est vraiment différent sur l'écran et le papier.....de l'imprimante, etc...

On à l'impression de profiter directement de ses prises de vues mais au final, on ajoute des intermédiaires bien complexes qui dégradent ou (dans le méilleur des cas) interprètent l'image à leur façon et vous délivre une image bien difficile à traiter avec souvent une drôle de saveur "artificielle" (certes mon APN est un compact!). Pour preuve, les même capteurs, sortant de la même usine et montés dans des boitiers différents, délivrent des images différentes selon le logiciel d'extrapolation auquel il est couplé..!?! ::-3

L'argentique offre à mon sens un avantage, pour les amateurs comme moi! On doit confier sa péloche à quelqu'un d'autre (un magicien??) qui va lui faire subir un tas de torture chimiques dont il à le secret et qui va nous rendre des néga et un tirage durable dans le temps et d'une qualité (suivant les talents du magicien...au moins trois ans à poudlard.lol.) permettant avec le moindre compact de s'offrir un 50X75 cm sans problème.

Pour finir, qu'elle est la démarche actuelle dans le numérique et dans la course aux Mégapixels (8; 10; 12; 25) ?
Simplement essayer d'atteindre la sensibilité et la précision des millards de molécules photosensibles présentent à la surface d'une péloche, qui, soit dit en passant, ne necessite aucune autre énergie que la lumière.....

Je concède l'avantage au numérique sur le plan de la communication (d'où son engoument aujourd'hui?) car il permet de faire partager sa passion au monde entier via le net........mais au prix d'une qualité dégradée....


:-8
rastalaly
Apprenti ppnaute
 
Messages: 50
Enregistré le: 22 Mai 2006, 13:09
Localisation: France-19-Tulle

Messagepar klaus » 23 Juin 2006, 15:03


Rastalaly

bonne intiative que de rappeler les coûts des matériels et logiciels nécessaires (indispensables) au numérique.
Pour avoir vécu à Poudlard (d'où je me suis fait viré pour "esprit négatif") la magie du développement et du tirage laissaient - à mon avis - beaucoup plus de latitude.
je notais il n'y a pas si longtemps que le vocabulaire lui-même avait évolué... en argentique on fait des photos, en numérique on fait des essais, des tentatives, des tests... comme tu le soulignes on se contente d'approximations.
klaus
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 5639
Enregistré le: 21 Jan 2006, 23:21

Messagepar Ced777 » 23 Juin 2006, 18:12


mariodesaintantoine a écrit:Comme je n'avais plus de boitier (type ae1) pour mes objectifs, j'ai tout refilé à mon frère qui possède un ae1 depuis au mons 20/25 ans. Et bien je crois qu'il n'est pas près de passer au numérique.... sauf que sa femme vient de s'acheter une petite ***** compacte avec socle imprimante !!!
Elle ne voit pas de différence !!! comme quoi il n'y a que la foi qui sauve... bib6


On n'a pas tous les mêmes attentes et les mêmes exigences!
J'ai des collègues très content de leur appareil photo intégré dans leur mobile (et qui font des photos très correctes sans flash,... et surtout on l'a toujours à portée de main) bib1
Modifié en dernier par Ced777 le 23 Juin 2006, 18:59, modifié 1 fois.
Ced777
Eleve ppnaute
 
Messages: 460
Enregistré le: 19 Mar 2006, 18:17

Messagepar Ced777 » 23 Juin 2006, 18:42


rastalaly a écrit:L'argentique offre à mon sens un avantage, pour les amateurs comme moi! On doit confier sa péloche à quelqu'un d'autre (un magicien??) qui va lui faire subir un tas de torture chimiques dont il à le secret et qui va nous rendre des néga et un tirage durable dans le temps et d'une qualité (suivant les talents du magicien...au moins trois ans à poudlard.lol.) permettant avec le moindre compact de s'offrir un 50X75 cm sans problème.

Pour finir, qu'elle est la démarche actuelle dans le numérique et dans la course aux Mégapixels (8; 10; 12; 25) ?
Simplement essayer d'atteindre la sensibilité et la précision des millards de molécules photosensibles présentent à la surface d'une péloche, qui, soit dit en passant, ne necessite aucune autre énergie que la lumière.....

:-8


De mémoire (voir ce très bon site: http://www.galerie-photo.com/technique.html), avec un 12 Mpix comme le 5D, on atteint la résolution d'une pellicule 24x36 (type 100 ISO Reala je crois d'après l'auteur).
C'est à dire des agrandissements d'à peu près 40x50cm d'après lui (le 50x75 est un chouille limite pour de la pelloche 135 je crois, peut être du côté des diapos...)
Avec les 22Mpix, là on commence à tâter du MF.
Avec les limitations de chaque système pour l'impression/tirage: argentique (qualité des optiques, de l'agrandisseur etc...), numérique (qualité impression/scanner etc...)
Enfin bref, tout cela pour dire que je crois qu'il n'y a plus vraiment lieu de faire la guerre des résolutions, car les deux systèmes me paraissent très proches actuellement.
Ced777
Eleve ppnaute
 
Messages: 460
Enregistré le: 19 Mar 2006, 18:17

Messagepar Aly » 23 Juin 2006, 20:22


d'après les calculs, pour égaler une peloche de 24x36 il faut un capteur CMOS de 75 Mpix en numérique :::-b
Aly
La nouveauté
 
Messages: 33
Enregistré le: 23 Mai 2006, 23:23
Localisation: Toulouse

PrécédenteSuivante

Retourner vers Appareil photo argentique

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo