Le forum pour tous les photographes et les amateurs de photographies depuis 2005.

Retourner vers Appareil photo argentique

Minolta SRT 101

Ce forum est dédié à l’appareil photo argentique ainsi qu’à ses accessoires.

Minolta SRT 101

Messagepar flanker » 17 Mar 2013, 19:48


Bonjour,

j'aimerai bien faire quelques photos avec le Minolta SRT 101 que j'ai récupéré. J'ai trouvé la notice sur internet.

Je ne sais pas s'il fonctionne correctement mais la pile semble bonne, l'aiguille vient bien sur le repère dans le viseur. La mesure d'intensité lumineuse fonctionne, ainsi que l'aiguille d'exposition, la vitesse d'obturation apparait dans le viseur et il déclenche bien. RAS aussi du côté des molettes/boutons... Ça peut valoir le coup je pense.

Alors j'ai quelques questions :
- faut il changer la pile par précaution ?
- est-ce qu'il me sera possible de développer la pellicule et de la lire avec mon scanner de négatif ?
- est-ce que certains professionnels proposent d'effectuer une révision/nettoyage de ce genre de bestiole ?
Avatar de l’utilisateur
flanker
Eleve ppnaute
 
Messages: 429
Enregistré le: 18 Juin 2011, 20:47
Localisation: Bretagne
materiel: Canon G5X
Minolta et Rokkor

Messagepar lolororo » 17 Mar 2013, 19:55


Vérifie avec un appareil numérique que les indications données par la cellule sont bonnes. Par exemple, mets toi sur 100 ISO, vise une surface à peu près uniformément éclairée et note un couple ouverture/vitesse correct. Vérifie avec un appareil numérique que cela correspond bien. Si c'est bon, pas besoin de de changer la pile pour ,l'instant.

Une fois la pellicule développée, tu peux la scanner sans problème et un logiciel de traitement d'image te permettra de transformer l'image négative en image positive.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 14:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar flanker » 17 Mar 2013, 21:13


Ah oui pas bête ! Je viens d'apprendre sur internet que 1 ASA = 1 ISO, pratique... :)

Globalement les valeurs sont identiques si je cadre de la même façon sur une surface homogène (frigo).

Minolta + 50mm
ASA 100, f2.8 et entre 1/4 et 1/8ème de seconde pour exposition parfaite

1100D + 50mm (j'ai reculé pour cadrer pareil)
ISO 100, f2.8 et il donne 1/5ème

Par contre si je cadre au hasard dans la pièce il y a des écarts importants.


Le scanner que je possède est spécial diapo et négatif, mais en fait quand on fait développer ses photos, les négatifs qu'on nous rend c'est la pellicule ? Car ceux là je peux les scanner correctement, même si la qualité n'est pas terrible. C'est juste histoire de voir pour l'instant.
Avatar de l’utilisateur
flanker
Eleve ppnaute
 
Messages: 429
Enregistré le: 18 Juin 2011, 20:47
Localisation: Bretagne
materiel: Canon G5X
Minolta et Rokkor

Messagepar lolororo » 18 Mar 2013, 00:20


flanker a écrit:
Par contre si je cadre au hasard dans la pièce il y a des écarts importants.


J'ai précisé que une surface homogène et uniformément éclairée parce que les appareils actuels ont des algorithmes de calcul de l'exposition bien plus complexes que les argentiques de cette époque. Le but étant simplement de voir si la pile est suffisante pour donner un résultat satisfaisant, le résultat est atteint. Pas besoin de changer la pile pour l'instant.

flanker a écrit:Le scanner que je possède est spécial diapo et négatif, mais en fait quand on fait développer ses photos, les négatifs qu’on nous rend c’est la pellicule ? Car ceux là je peux les scanner correctement, même si la qualité n’est pas terrible. C’est juste histoire de voir pour l’instant.


Oui, on te rend la pellicule, et c'est sans doute un négatif. De la diapo, ça doit devenir à peu près introuvable, et le développement de diapo doit être également à peu près introuvable. De plus, si c'est pour numériser, ça ne présente pratiquement aucun intérêt: les négatifs sont bien plus simples à utiliser que les diapos dès que les contrastes deviennent un peu élevés (beaucoup plus de tolérance d'exposition). Et transformer un négatif en positif sur un ordinateur se fait en deux clics de souris.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 14:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar myrddin13 » 18 Mar 2013, 07:39


bonjour,
J'ai eu pendant longtemps (de 1969 à 1993) cet excellent boitier argentique Minolta SRT 101 qui m'a comblé en tant que reflex argentique avec son objectif 58mm f:1.4 d'excellente facture (revendu en 2010 pour une bouchée de pain).
Pour la mesure d'exposition il faut savoir que cet appareil possède 2 cellules en série collées sur le pentaprisme (à 100% et très clair) donc la mesure se fait comme en multizones avec les appareils actuels (auto compensation des zones claires comme le ciel et des zones sombres la terre dans un paysage).
La charge de la pile bouton est contrôlable dans le viseur en mettant le bouton sous le boitier sur le trait , l'aiguille doit atteindre le petit triangle à droite dans le viseur.
Pour le scanner Lolororo t'as répondu.
Bon fun avec cet appareil concurrent vainqueur des Pentax Spotmatic, Canon FtB et Nikkormat de l'époque (comparaison effectuée entre membres d'un même club).
myrddin13
aider et conseiller les autres...mais prendre également des infos à partir de leurs expériences personnelles.
Avatar de l’utilisateur
myrddin13
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 6163
Enregistré le: 14 Mar 2009, 07:58
Localisation: france 13
materiel: Boitiers:Samsung GX20 (clone du Pentax K20D), Nikon D200 et D300 gamme "expert", compact Sony DSC 80
Objectifs: pour le GX20: 18-55mmDAL, Tamron 28-75mm f:2.8,Tamron 90mmf:2.8 Macro, Miranda 135mm f:2.8 manuel
Pour les Nikon: Tamron 17-50mm f:2.8, 50mm f1.8 AF, Micronikkor 60mm et 105mm AF-D, Sigma 70-210mm et Nikkor 70-300mm ED
Flash: Pentax 360FGZ, Nikon SB24+SB800
Filtres: polarisant, gris ND400 et divers UV.
Pied support: Bilora Blue Magic II

Messagepar flanker » 18 Mar 2013, 11:17


OK pour la pile, je vais commencer avec celle là. Merci pour l'astuce loloror !

Le seul reproche de mon scanner c'est l'absence de mise au point, parfois c'est un peu flou comparé à l'original mais bon, si j'accroche je prendrai un modèle un peu au dessus.

Je n'ai pas le ROKKOR 58mm f:1.4 mais le 50mm f:1.4. Il a de bons avis sur internet aussi et semble recherché par les amateurs. Sur le 1100D il a un rendu très doux, le bokeh ressemble à une peinture. Apparemment les 2 cellules que tu cites, myrddin13, ont tendance à se décoller avec le temps, il y a un site où un gars le démonte entièrement pour restauration, ça peut être pratique. C'est bon de savoir que tu avais cet appareil, j'aurai peut-être des questions spécifiques.

J'ai passé une commande de quelques pellicules, un peu de tout, négatif couleur, n&b et aussi une inversible. Ce qu'on appelle couramment diapositive sont les pellicules inversibles du coup ?

Enfin on verra bien, je ferai développer les premières pour avoir des négatifs de façon certaine :D Puis je ferai une tambouille avec du café et du vinaigre par la suite ^^
Avatar de l’utilisateur
flanker
Eleve ppnaute
 
Messages: 429
Enregistré le: 18 Juin 2011, 20:47
Localisation: Bretagne
materiel: Canon G5X
Minolta et Rokkor

Messagepar lolororo » 18 Mar 2013, 19:02


flanker a écrit:Ce qu’on appelle couramment diapositive sont les pellicules inversibles du coup ?


Oui.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 14:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar Demouche » 05 Avr 2013, 13:04


c'est un boitier réputé et solide j'en ai eu un qui est tombé dans pédiluve de piscine après avoir été nettoyé (essoré disons) il est reparti comme si de rien n'était.

tu vas trouver des piles en équivalence car les piles d'origine étaient avec du mercure (la réglementation a changé depuis). par mesure de sécurité je la changerais.


regarde les mousses d'étanchéité autour de la chambre noire là où le capot vient se fermer (c'est ce qui vieillit le plus mal sur ce genre de boitier)

ça peut se remplacer aisément pour éviter les fuites de lumière qui pourraient polluer tes clichés.

amuse toi bien . ma fille en fait de même avec son grand frere le X500
Demouche
Stagiaire ppnaute
 
Messages: 127
Enregistré le: 04 Avr 2013, 17:29
Localisation: 78

Messagepar flanker » 05 Avr 2013, 18:34


merci pour ton retour Demouche.

effectivement c'est solide, il fonctionne très bien alors qu'il a été remisé pendant des années, après une vie bien remplie.

par contre, je ne sais pas si les optiques ont souffert, ou si elles sont comme ça d'origine mais elles sont plutôt décevantes. ternes et une différence de piqué entre le centre et les bords tout simplement énorme. montées sur le 1100D, il n'y a que le Rokkor 50mm f/1.4 qui est valable (et même très bon).

j'ai fait développer une première pellicule couleurs (Fuji Xperia 200), mon scanner de film retourne une qualité médiocre au niveau des couleurs (ça tire sur le bleu), difficile de juger le piqué également, par contre le Minolta expose bien, c'est déjà ça. je ferai un tirage sur la prochaine pellicule (N&B - Ilford HP5+ 400).

je penserais à changer la pile et les joints pour optimiser le résultat.
Avatar de l’utilisateur
flanker
Eleve ppnaute
 
Messages: 429
Enregistré le: 18 Juin 2011, 20:47
Localisation: Bretagne
materiel: Canon G5X
Minolta et Rokkor

Messagepar Demouche » 06 Avr 2013, 13:58


qu'est ce que tu as comme optiques pour le Minolta ?

je vois pas comment tu les as montées sur ton Canon c'est pas la même baillonnette.

scanner un négatif c'est toujours un peut compliqué.

un logiciel comme Vuescan sort des résultats intéressants mais faut rentrer un peu (c'est une ergonomie germanique et leur logique n'est pas la notre)

je ferai un tirage sur la prochaine pellicule (N&B - Ilford HP5+ 400).


essaie de travailler avec un révélateur à "bain perdu" tu le dilues du genre 1+1 ou 1+3 pour du D76 qui est un révélateur standard pour débuter et tu le jettes ensuite. avantage tu as toujours un produit neuf aux caractéristiques identiques.

un développement noir et blanc ça vaut le coup de le faire soit même à plus forte raison maintenant (même dans le passé ça valait le coup si on ne voulait pas passer par des labos pro qui offraient un travail de bonne qualité)

un négatif bien traité c'est la réussite d'une belle image après si le développement est foiré tu as moins de chance. et c'est tout C à faire juste être un peu minutieux savoir respecter un temps une température.
Demouche
Stagiaire ppnaute
 
Messages: 127
Enregistré le: 04 Avr 2013, 17:29
Localisation: 78

Minolta SRT 101

Messagepar photos oleron » 06 Avr 2013, 16:06


:D La hp5 est un tres bon film mais c'est un film rapide , ton minolta plafonne au 1/1000éme et en exterieur par temps ensoleillé tu ne pourras pas utiliser ton 50mm en dehors des petites ouvertures et c'est dommage . Alors il va te falloir un filtre ou utiliser des films moins sensible ou prendre tes photos par temps couvert.
photos oleron
ppnaute accro
 
Messages: 2122
Enregistré le: 03 Sep 2008, 17:20
Localisation: Ile d'oleron

Messagepar flanker » 07 Avr 2013, 01:51


Demouche, voici les objectifs pour le Minolta :
- Minolta MC ROKKOR-PG f=50mm 1:1.4
- Makinon Auto f=28mm 1:2.8
- RMC Tokina Close Focusing Zoom 35-105mm 1:3.5
- Soligor Auto-Zoom f=75-260mm 1:4.5

J'avais déjà compris que ce n'étaient pas des foudres de guerre, mais quand même... ::-3 Ils sont montés sur le Canon avec une bague d'adaptation MD->EF, avec une lentille pour la mise au point à l'infini.

Par contre pour l'instant le développement est fait chez un photographe, je n'ai pas le matériel pour, mais ça viendra peut-être :-4


photos oleron, j'avoue que je n'avais pas pensé à ça ::-8 Sur internet, certains utilisateurs d'hp5 200 descendent à 100 sur l'appareil sans problème.
Avec le film Fuji à 200 dès que je fermais un peu j'étais très limite en vitesse, pourtant en extérieur et temps couvert. J'ai d'ailleurs fais l'impasse sur certaines photos pour monter à 400. Pas vu de différence notable.

A quoi je dois m'attendre si j'utilise un film à une autre sensibilité que celle pour laquelle il est prévu ?
Avatar de l’utilisateur
flanker
Eleve ppnaute
 
Messages: 429
Enregistré le: 18 Juin 2011, 20:47
Localisation: Bretagne
materiel: Canon G5X
Minolta et Rokkor

Messagepar photos oleron » 07 Avr 2013, 08:24


flanker a écrit:
A quoi je dois m’attendre si j’utilise un film à une autre sensibilité que celle pour laquelle il est prévu ?


Il faut que le labo soit au courant que le film n'est pas exposé à bonne sensibilité pour en tenir compte au developpement , mais surtout il faut que tout le film soit exposé avec le meme indice iso .

En utilisant ton film à une sensibilité differente tu auras suivant les cas un film sur ex ou sous ex avec une densité de negatif , des contrastes ou un grain non conforme à ce que tu attends de ta pelloche .

Il vaut mieux investir dans un filtre nd tu te feras moins chi... en haute lumiere
photos oleron
ppnaute accro
 
Messages: 2122
Enregistré le: 03 Sep 2008, 17:20
Localisation: Ile d'oleron

Re: Minolta SRT 101

Messagepar Demouche » 07 Avr 2013, 08:57


photos oleron a écrit::D La hp5 est un tres bon film mais c’est un film rapide , ton minolta plafonne au 1/1000éme et en exterieur par temps ensoleillé tu ne pourras pas utiliser ton 50mm en dehors des petites ouvertures et c’est dommage . Alors il va te falloir un filtre ou utiliser des films moins sensible ou prendre tes photos par temps couvert.



le conseil est judicieux car utiliser un film moins sensible c'est avoir moins de grain sur le film donc plus de détails.

un moyen mnémotechnique pour connaitre le bon couple vitesse diaphragme par beau temps (ciel bleu).

on prend la sensibilité du film 400 ISO (hp5) on choisit cette vitesse 400 (ou 1/500) sur le SRT et on met le diaph à 16.

si le ciel est nuageux on ouvre d'un diaph (11).

voilà un petit truc qui permet à chacun de contrôler comment le mesure de la lumière se fait avec son boitier.

si flanker veut travailler à pleine ouverture pour détacher un sujet d'un fond en effet il peut avoir des soucis.

mais vu la météo des derniers temps travailler avec un film de 400 ISO n'est pas une hérésie ça peut le devenir si souhaite aller vers du paysage cet été sur les plages :D



voici les objectifs pour le Minolta :
- Minolta MC ROKKOR-PG f=50mm 1:1.4
- Makinon Auto f=28mm 1:2.8
- RMC Tokina Close Focusing Zoom 35-105mm 1:3.5
- Soligor Auto-Zoom f=75-260mm 1:4.5


il y a aucun doute c'est le Rokkor le meilleur les autres sont plus anecdotiques. (je regrette mon ROKKOR 24 mm 2.8 que ma fille s'est fait voler mais bon c'est la vie).


J’avais déjà compris que ce n'étaient pas des foudres de guerre, mais quand même... pale Ils sont montés sur le Canon avec une bague d’adaptation MD->EF, avec une lentille pour la mise au point à l’infini.


ajouter une bague d'adaptation pour changer la baïonnette ça peut être intéressant pour de très bon cailloux mais au risque de perdre la mise au point à l'infini; c'est ce qui t'arrive. Rajouter une lentille lambada sur une optique qui a son propre calcul optique c'est déjà dénaturer la qualité de l'objectif.
Dans ces conditions je dirais que cette lentille est géniale pour celui qui a l'idée de la vendre (un peut moins pour celui qui attend de bons résultats).




Par contre pour l’instant le développement est fait chez un photographe, je n’ai pas le matériel pour, mais ça viendra peut-être


trouves toi d'occas une cuve Paterson ou autre un thermomètre et un chrono et le tour est joué. Tu verras une très grande différence tu pourras soigner tes développements en fonction de tes goûts et sujets.
Demouche
Stagiaire ppnaute
 
Messages: 127
Enregistré le: 04 Avr 2013, 17:29
Localisation: 78

Messagepar flanker » 02 Mai 2013, 22:26


Pour l'instant je laisse le développement aux labos.

Je suis allé faire des photos en plein soleil avec la 400, c'est vrai que j'ai du fermer beaucoup f8 - f11 avec une vitesse limitée à 1/1000ème. Là j'ai pris du 200, selon le vendeur on ne trouve plus de 100 dans le commerce, que sur internet. Idem pour les 800, 1600 et plus.

Le filtre ND peut être une alternative. Il faudrait inventer un filtre qui rajoute de la lumière aussi non ? :mrgreen:

J'ai quelques questions "générales" concernant la pratique de l'argentique :

1) Pour remplacer la mesure spot qu'on trouve sur les numériques, est-ce que s'approcher et cadrer le visage (par exemple) puis conserver le résultat pour la photo finale est valable selon vous ?

2) Comment calculer un temps de pose longue en connaissant un couple vitesse/ouverture ? Par exemple je cadre je vois qu'il donne f/1.4 à 1/15ème, comment trouver l'ouverture nécessaire pour 4 secondes de temps de pose (en Bulb) ? Est-ce que chaque palier sur l'appareil correspond à 1 diaphragme ?

3) Il y a deux prises synchro flash sur l'appareil : une X et une FP. Le flash que je possède ne fonctionne que sur la FP, donc a priori il fonctionne à n'importe quelle vitesse d'obturation (notice). Seulement le tableau d'exposition ne parle que d'ASA, de distance du sujet et d'ouverture correspondante. Alors je ne vois pas trop pour le coup...

C'est déjà pas mal :)
Je pars avec celui là pour une semaine à Paris, ça sera l'occasion de l'utiliser. Bon c'est pas comme si j'allais à Rio ou New-York donc il fera l'affaire ::a:
Avatar de l’utilisateur
flanker
Eleve ppnaute
 
Messages: 429
Enregistré le: 18 Juin 2011, 20:47
Localisation: Bretagne
materiel: Canon G5X
Minolta et Rokkor

Suivante

Retourner vers Appareil photo argentique

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo