Le forum pour tous les photographes et les amateurs de photographies depuis 2005.

Retourner vers Appareil photo numérique

Objectifs Walimex

Forum sur l’appareil photo numérique et ses accessoires. Demande d'avis ou d'aides pour faire votre choix.

Messagepar franceska » 24 Jan 2013, 10:31


je lis, je lis , je comprends pas grand chose à tout ce côté technique d'autant plus que je n'ai pas de reflex avec objectifs


une simple petite question qui sera sans doute hors sujet , libre à vous d'y répondre ou de ne pas y répondre mais voilà ce que je crois comprendre en dehors des marque X ou Y : il existerait des objectifs longue focale par là j'entends "zoom" qui peuvent ouvrir jusque F16 au moins. Je suppose que que c'est un objectif à utiliser pour tout ce qui est fixe car la vitesse si je calcule bien doit pas être rapide


Je dis peut être de grosses bêtises mais comment ne plus en dire si on ne commence pas par en dire :pp2 :pp2 :pp2 :pp2
franceska
ppnaute accro
 
Messages: 2752
Enregistré le: 22 Oct 2011, 16:39
Localisation: Douai

Messagepar lolororo » 24 Jan 2013, 14:12


Tous les objectifs que je connais (ou presque) "ouvrent" (ou, plutôt ferment) à F/16. La difficulté, c'est de s'en payer qui ouvrent à F/4 ou à F/2,8.

Si tu parles d'une ouverture maximale de F/16, alors, là, oublie, c'est tellement sombre qu'il est à peu près impossible de faire une mise au point correcte.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 15:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar franceska » 24 Jan 2013, 19:18


lolororo a écrit:Tous les objectifs que je connais (ou presque) "ouvrent" (ou, plutôt ferment) à F/16. La difficulté, c’est de s’en payer qui ouvrent à F/4 ou à F/2,8.

Si tu parles d’une ouverture maximale de F/16, alors, là, oublie, c’est tellement sombre qu’il est à peu près impossible de faire une mise au point correcte.


OK, naturellement quand je dis ouvrir à F16 je veux dire fermer mais quand Baloo dit et je cite : " on parlait effectivement d’un WALIMEX Teleobjektif 650-1300mm f8-16. " pour moi le f8-16 je l'ai compris par Fermer jusque maxi F16 et toi tu dis qu'il faut oubliér mais une fois de plus , si j'ai bien compris ça existe quand même et si ça existe pour quel type de photos l'utilise t-on?

Merci pou ta réponse :)
franceska
ppnaute accro
 
Messages: 2752
Enregistré le: 22 Oct 2011, 16:39
Localisation: Douai

Messagepar LouisBernard » 24 Jan 2013, 20:40


Bonjour,
En général ça signifie que sa plus grande ouverture est de 8 à sa plus courte focale ( 600 ) et de 16 à la plus longue ( 1300 )
Mais sa fermeture maximum est sans doute de 45 ou 64 ( et ça, sur toute sa plage de focales )
LouisBernard
Stagiaire ppnaute
 
Messages: 144
Enregistré le: 22 Jan 2013, 15:20
Localisation: Maine et Loire

Messagepar franceska » 24 Jan 2013, 21:11


LouisBernard a écrit:Bonjour,
En général ça signifie que sa plus grande ouverture est de 8 à sa plus courte focale ( 600 ) et de 16 à la plus longue ( 1300 )
Mais sa fermeture maximum est sans doute de 45 ou 64 ( et ça, sur toute sa plage de focales )


OK, je saisis pour "En général ça signifie que sa plus grande ouverture est de 8 à sa plus courte focale ( 600 ) et de 16 à la plus longue ( 1300 )"

je saisis aussi quand Laurent dit qu'il faut oublier fermeture à F16, la photo serait trop sombre et c'est pour celà que je parlais de la vitesse

mais quand tu dis " Mais sa fermeture maximum est sans doute de 45 ou 64 ( et ça, sur toute sa plage de focales " non seulement les chiffres que tu avances 45 ou 65 je comprends plus du tout et encore moins quand tu précises "sur toute sa plage de focales " :pp2 :pp2
franceska
ppnaute accro
 
Messages: 2752
Enregistré le: 22 Oct 2011, 16:39
Localisation: Douai

Messagepar LouisBernard » 24 Jan 2013, 23:44


La plage de focales d'un zoom c'est toutes les valeurs qu'il peut prendre soit pour un 600-1300 toutes les valeurs comprises de 600 à 1300.
Donc pour ce qui est de sa luminosité maximum il est de moins en moins lumineux au fur et à mesure que sa focale grandit, c'est à dire que d'un maximum de 8 à 600 il arrive péniblement à 16 à 1300 ( c'est progressif, c'est à dire qu'il doit avoir une ouverture maxi de 11 quand on l'emploie à 900 mm )
Par contre pour sa fermeture maximum il n'y a aucun problème technique à ce qu'elle soit la même de 600 à 1300 mm
Pour ce qui est des valeurs d'ouverture, en partant d'une valeur référence de 1 on perd 50% de luminosité à chaque fois que l'on multiplie cette valeur de référence par la racine de 2 soit 1.4
Donc un objectif 1,4 de 50 est 2 fois moins lumineux qu'un objectif 1.0 de 50 mais est 2 fois plus lumineux qu'un objectif 2.0 de 50
C'est cette progression de 1.4 que l'on voit sur nos bagues de diaphragme, sur la plupart ça va jusqu'à 16 ou 22 mais il y a des objectifs qui ferment beaucoup plus ( j'en ai un dont la fermeture maximale est de 90 )
Du coté des valeurs maxima, des objectifs atteignant le 1 et même 0.95 il y en a mais ils ne courent pas les rues et sont loin d'être bon marché !
En espérant ne pas avoir été trop fumeux mais simplifier en restant compréhensible n'est pas mon fort !
LouisBernard
Stagiaire ppnaute
 
Messages: 144
Enregistré le: 22 Jan 2013, 15:20
Localisation: Maine et Loire

Messagepar franceska » 25 Jan 2013, 00:54


LouisBernard a écrit:La plage de focales d’un zoom c’est toutes les valeurs qu’il peut prendre soit pour un 600-1300 toutes les valeurs comprises de 600 à 1300.
Donc pour ce qui est de sa luminosité maximum il est de moins en moins lumineux au fur et à mesure que sa focale grandit, c’est à dire que d’un maximum de 8 à 600 il arrive péniblement à 16 à 1300 ( c’est progressif, c’est à dire qu’il doit avoir une ouverture maxi de 11 quand on l’emploie à 900 mm )
Par contre pour sa fermeture maximum il n’y a aucun problème technique à ce qu’elle soit la même de 600 à 1300 mm
Pour ce qui est des valeurs d’ouverture, en partant d’une valeur référence de 1 on perd 50% de luminosité à chaque fois que l’on multiplie cette valeur de référence par la racine de 2 soit 1.4
Donc un objectif 1,4 de 50 est 2 fois moins lumineux qu’un objectif 1.0 de 50 mais est 2 fois plus lumineux qu’un objectif 2.0 de 50
C’est cette progression de 1.4 que l’on voit sur nos bagues de diaphragme, sur la plupart ça va jusqu'à 16 ou 22 mais en partant d’une valeur référence de 1 on perd 50% de luminosité à chaque fois que l’on multiplie cette valeur de référence par la racine de 2 soit 1.4
Du coté des valeurs maxima, des objectifs atteignant le 1 et même 0.95 il y en a mais ils ne courent pas les rues et sont loin d'être bon marché !
En espérant ne pas avoir été trop fumeux mais simplifier en restant compréhensible n’est pas mon fort !




Alors , ok, je crois que je saisis mais je voudrais reprendre une partie de tes explications afin d' être certaine de ma bonne compréhension

Au dires de ton explication précédente , je cite : "en partant d’une valeur référence de 1 on perd 50% de luminosité à chaque fois que l’on multiplie cette valeur de référence par la racine de 2 soit 1.4" Pour celà , ok


Ensuite, tu dis :" un objectif 1,4 de 50 est 2 fois moins lumineux qu’un objectif 1.0 de 50 mais est 2 fois plus lumineux qu’un objectif 2.0 de 50"



Voilà comment j'interprète et pour celà voir mon souligné : un objectif 1,4 de 50 est 2 fois moins lumineux qu’un objectif 1.0 de 50 mais un objectif 1.0 de 50 est 2 fois plus lumineux qu’un objectif 2.0 de 50"

OK ou pas ok?

soit je comprends pas bien soit je joue un peu trop sur les mots ou la syntaxe

En tout cas , merci pour tes explications car je ne savais pas qu’une fermeture à 90 était possible et ceci explique mon étonnement et mon incompréhension
:)
Modifié en dernier par franceska le 25 Jan 2013, 01:12, modifié 3 fois.
franceska
ppnaute accro
 
Messages: 2752
Enregistré le: 22 Oct 2011, 16:39
Localisation: Douai

Messagepar franceska » 25 Jan 2013, 01:08


Excuses, il s'agit d'un doublon que je ne sais pas annuler
Modifié en dernier par franceska le 25 Jan 2013, 01:10, modifié 1 fois.
franceska
ppnaute accro
 
Messages: 2752
Enregistré le: 22 Oct 2011, 16:39
Localisation: Douai

Messagepar lolororo » 25 Jan 2013, 01:08


Franceska, il faut distinguer l'ouverture de travail (celle réellement utilisée pour prendre la photo) et l'ouverture maximale (utilisée pour viser et mettre au point).

Il m'arrive de faire des photos à F/16 avec mon 100 mm F/2,8, si j'ai assez de lumière, pas de problème (enfin, pas trop). Mais le truc, c'est que, même quand je règle mon ouverture sur F/16 (ou F/22), ma visée, je la fais à pleine ouverture, à F/2,8. Et je vois très bien ce que je fais, je peux faire une mise au point aux petits oignons. L'appareil ne ferme le diaphragme à l'ouverture choisie qu'au moment du déclenchement.

Mais si mon ouverture maximale est de F/16, alors, là, je ne vois pratiquement rien dans le viseur, je ne suis pas capable de faire une bonne mise au point manuelle. (Et, bien sûr, l'AF a cessé de fonctionner dès F/8 ). Pour information, à F/16, j'ai 32 fois moins de lumière qu'à F/2,8, c'est énorme.

En fait, ce n'est pas seulement une question de lumière, il y a un autre problème, très certainement plus gêant encore, mais c'est un peu plus compliqué à expliquer: disons que même si tu y voyais clair à F/16 (supposons qu'il y ait une luminosité particulièrement forte, ou que tu utilises un live view bien amplifié), tu aurais quand même beaucoup de mal à distinguer la position de la bague de mise au point pour laquelle la netteté de ton sujet est maximale, parce que la profondeur de champ est très longue à F/16.

Si tu veux te faire une idée, prends n'importe lequel de tes objectifs, mets toi en mode priorité à l'ouverture sur F/16 et ton objectif en mode mise au point manuelle, appuie sur le bouton de test de profondeur de champ, et essaie de faire ta mise au point à la main sur un détail remarquable du sujet en gardant ce bouton enfoncé. Une fois celle-ci faite, lâche le bouton de profondeur de champ et regarde à pleine ouverture la mise au point que tu as faite. Il y a toutes les chances que le détail que tu auras choisi sera complètement flou, montant que tu n'auras pas été en mesure de faire une bonne mise au point.

L'avantage d'un objectif à grande ouverture est que tu fais ta mise au point à grande ouverture, ce qui te permet d'être précise, puis ferme pour prendre la photo, ce qui te donne une marge supplémentaire si ta précision a été un peu limite. Avec un objectif à F/16 (et même à F/8, d'ailleurs), tu ne bénéficie d'aucun de ces deux avantages.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 15:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar franceska » 25 Jan 2013, 01:29


lolororo a écrit:Franceska, il faut distinguer l’ouverture de travail (celle réellement utilisée pour prendre la photo) et l’ouverture maximale (utilisée pour viser et mettre au point).

Il m’arrive de faire des photos à F/16 avec mon 100 mm F/2,8, si j’ai assez de lumière, pas de problème (enfin, pas trop). Mais le truc, c’est que, même quand je règle mon ouverture sur F/16 (ou F/22), ma visée, je la fais à pleine ouverture, à F/2,8. Et je vois très bien ce que je fais, je peux faire une mise au point aux petits oignons. L’appareil ne ferme le diaphragme à l’ouverture choisie qu’au moment du déclenchement.

Mais si mon ouverture maximale est de F/16, alors, là, je ne vois pratiquement rien dans le viseur, je ne suis pas capable de faire une bonne mise au point manuelle. (Et, bien sûr, l’AF a cessé de fonctionner dès F/8 ). Pour information, à F/16, j’ai 32 fois moins de lumière qu'à F/2,8, c’est énorme.

En fait, ce n’est pas seulement une question de lumière, il y a un autre problème, très certainement plus gêant encore, mais c’est un peu plus compliqué à expliquer: disons que même si tu y voyais clair à F/16 (supposons qu’il y ait une luminosité particulièrement forte, ou que tu utilises un live view bien amplifié), tu aurais quand même beaucoup de mal à distinguer la position de la bague de mise au point pour laquelle la netteté de ton sujet est maximale, parce que la <a href="https://www.parlonsphoto.com/lettre-p.html">profondeur de champ</a> est très longue à F/16.

Si tu veux te faire une idée, prends n’importe lequel de tes objectifs, mets toi en mode priorité à l’ouverture sur F/16 et ton objectif en mode mise au point manuelle, appuie sur le bouton de test de profondeur de champ, et essaie de faire ta mise au point à la main sur un détail remarquable du sujet en gardant ce bouton enfoncé. Une fois celle-ci faite, lâche le bouton de <a href="https://www.parlonsphoto.com/lettre-p.html">profondeur de champ</a> et regarde à pleine ouverture la mise au point que tu as faite. Il y a toutes les chances que le détail que tu auras choisi sera complètement flou, montant que tu n’auras pas été en mesure de faire une bonne mise au point.

L’avantage d’un objectif à grande ouverture est que tu fais ta mise au point à grande ouverture, ce qui te permet d'être précise, puis ferme pour prendre la photo, ce qui te donne une marge supplémentaire si ta précision a été un peu limite. Avec un objectif à F/16 (et même à F/8, d’ailleurs), tu ne bénéficie d’aucun de ces deux avantages.




Je comprends très bien ce que tu me dis là , je me demande si avec mon bridge je peux le faire car s'il peut dans certaines circonstances ( et surtout pas en zoomant car avec le zoom maxi j'arrive à 5,3 maxi ) ouvrir à F2,8 la fermeture du diaphragme ne va pas jusque F16 . Je vais vérifier celà mais la fermeture maxi est à mon avis de F8 , F10 maxi
franceska
ppnaute accro
 
Messages: 2752
Enregistré le: 22 Oct 2011, 16:39
Localisation: Douai

Messagepar lolororo » 25 Jan 2013, 09:14


Ah oui, exact, les bridges ne vont presque jamais au-delà de F/11, car ils perdraient trop de netteté à cause de la diffraction sur leurs petits capteurs. Et puis il est peu probable qu'il y ait un bouton de test de profondeur de champ.

Trouve un(e) ami(e) qui a un reflex si tu veux faire l'expérience.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 15:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar LouisBernard » 25 Jan 2013, 10:41


Tu y étais presque !
un objectif 1,4 de 50 est 2 fois moins lumineux qu’un objectif 1.0 de 50 mais un objectif 1.0 de 50 est 4 fois plus lumineux qu’un objectif 2.0 de 50
Pour les vitesses le crantage des appareils argentiques était pensé de la même façon: on doublait à chaque coup 1/30éme de sec, 1/60éme, etc ( quand on laisse passer la lumière 1/15ème de seconde on en fait rentrer 2 fois plus qu'à 1/30 ème de seconde )
Donc en pratique quand on passait d'un cran de diaphragme à l'autre ( de 8 à 11 par exemple ) on diminuait de moitié la lumière passant par l'objectif et il fallait donc augmenter d'un cran la vitesse pour la laisser passer 2 fois plus longtemps de façon à ce que ce soit toujours la même quantité de lumière qui arrive sur la pellicule.
( Je pense que la prochaine question tournera autour des ISO )
LouisBernard
Stagiaire ppnaute
 
Messages: 144
Enregistré le: 22 Jan 2013, 15:20
Localisation: Maine et Loire

Messagepar franceska » 25 Jan 2013, 11:31


lolororo a écrit:Ah oui, exact, les bridges ne vont presque jamais au-delà de F/11, car ils perdraient trop de netteté à cause de la diffraction sur leurs petits capteurs. Et puis il est peu probable qu’il y ait un bouton de test de <a href="https://www.parlonsphoto.com/lettre-p.html">profondeur de champ</a>.

Trouve un(e) ami(e) qui a un reflex si tu veux faire l’expérience.


OK merci, j'en ai une et elle vient d'acquérir un réflex direct après un compact Je suis à la traîne mais bon , on dit toujours "mieux tard que jamais" :)
franceska
ppnaute accro
 
Messages: 2752
Enregistré le: 22 Oct 2011, 16:39
Localisation: Douai

Messagepar franceska » 25 Jan 2013, 11:58


LouisBernard a écrit:Tu y étais presque !
un objectif 1,4 de 50 est 2 fois moins lumineux qu’un objectif 1.0 de 50 mais un objectif 1.0 de 50 est 4 fois plus lumineux qu’un objectif 2.0 de 50
Pour les vitesses le crantage des appareils argentiques était pensé de la même façon: on doublait à chaque coup 1/30éme de sec, 1/60éme, etc ( quand on laisse passer la lumière 1/15ème de seconde on en fait rentrer 2 fois plus qu'à 1/30 ème de seconde )
Donc en pratique quand on passait d’un cran de diaphragme à l’autre ( de 8 à 11 par exemple ) on diminuait de moitié la lumière passant par l’objectif et il fallait donc augmenter d’un cran la vitesse pour la laisser passer 2 fois plus longtemps de façon à ce que ce soit toujours la même quantité de lumière qui arrive sur la pellicule.
( Je pense que la prochaine question tournera autour des ISO )


OK , pour "un objectif 1,4 de 50 est 2 fois moins lumineux qu’un objectif 1.0 de 50 mais un objectif 1.0 de 50 est 4 fois plus lumineux qu’un objectif 2.0 de 50" je n'ai pas une logique mathématique alors je me fais un dessin et là effectivement c'est bien ça


Prochaine question sur les isos? comment tu as déviné ?

Tu me dis agir sur la vitesse en l'augmentant pour obtenir une même quantité de lumière mais selon moi et avec mon bridge et en mode priorité ouverture si je veux augmenter la vitesse , j'augmente les isos, j'en ai fait le constat récemment avec des photos de neige. j'avais par erreur mis mes iso à 800 et j'avais des vitesses presque fulgurantes mais le luminosité était pas top

Tu voudrais donc dire qu' inversement on peut en premier lieu augmenter la vitesse, sans ouvrir plus pour avoir la même luminosité , alors là tu ne travailles plus en priorité ouverture mais en priorité vitesse et tu as l'appareil qui le permet ? :)
franceska
ppnaute accro
 
Messages: 2752
Enregistré le: 22 Oct 2011, 16:39
Localisation: Douai

Messagepar LouisBernard » 25 Jan 2013, 17:09


Les ISO c'est une norme du temps de l'argentique et qui a été appliquée au numérique pour que la transition se fasse en douceur.
C'est le dernier paramètre à connaitre.
Pour qu'une pellicule soit bien exposée il faut qu'une dose bien précise de lumière arrive dessus. Si la lumière varie on modifie le temps d'exposition ou le diaphragme ou les deux en même temps.
Mais tous les types de pellicule n'ont pas besoin de la même quantité de lumière pour être exposée correctement. Certaines avaient besoin de beaucoup moins de lumière que les autres. La façon dont chaque pellicule réagissait à la lumière s'appelait la sensibilité et pour qu'on s'y retrouve une norme a été créée, la norme ISO ( qui s'est aussi appelée ASA ) qui avait un avantage sur la norme allemande DIN d'être plus compréhensible pour le néophyte. Le principe est simple: une pellicule de 200 ISO est deux fois plus sensible qu'une de 100 ISO et a donc besoin de 2 fois moins de lumière. Donc avec une pellicule de 800 ISO on pouvait prendre sans trépied des photos impossible à prendre avec une 25 ISO
D'où la question: pourquoi s'enquiquiner à fabriquer des 25 ISO au lieu de ne faire que des 1600 ISO qui semblent si pratiques ?
Excellente question !
PS: pour les experts, pas de hurlements svp, c'est juste une simplification des choses destinée à montrer un peu le principe.....
LouisBernard
Stagiaire ppnaute
 
Messages: 144
Enregistré le: 22 Jan 2013, 15:20
Localisation: Maine et Loire

PrécédenteSuivante

Retourner vers Appareil photo numérique

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo