Le forum pour tous les photographes et les amateurs de photographies depuis 2005.

Retourner vers Appareil photo argentique

pellicules N&B

Ce forum est dédié à l’appareil photo argentique ainsi qu’à ses accessoires.

pellicules N&B

Messagepar cygne_d_etang » 24 Avr 2006, 16:14


bonjour,
quelle est la difference de rendu entre une T Max 400 et une hp5+ ?

merci
cygne_d_etang
ppnaute passionné
 
Messages: 1451
Enregistré le: 06 Déc 2005, 12:32
Localisation: Sur son nuage

Messagepar Romain » 25 Avr 2006, 11:33


sais pas :d:
Romain
Eleve ppnaute
 
Messages: 308
Enregistré le: 17 Mar 2006, 17:00
Localisation: Toulouse

Re: pellicules N&B

Messagepar klaus » 25 Avr 2006, 12:58


cygne-d-etang a écrit:bonjour,
quelle est la difference de rendu entre une T Max 400 et une hp5+ ?

merci


peux pas te répondre j'ai toujours utilisé des Ilford que ce soit la hp ou la delta pro déclinée à tous les Zizo... :D
tout ce que je peux te dire c'est que Ilford est très "souple" et permet les erreurs, surtout si tu les développes toi-même. Tu peux sans problème durcir tes négatifs dès le développement ce qui t'évite les tâtonnements d'expo au tirage
klaus
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 5639
Enregistré le: 22 Jan 2006, 00:21

Messagepar cygne_d_etang » 25 Avr 2006, 18:10


voudrais bien essayer de faire mes developpement, mais trop cher l'investissement et aussi pas de place dans la salle de bain

comme ca, me reste plus qu'a essayer les 2
le pb, c'est que je ne connais pas de labo dans ma region

il n'existe pas un site qui les referencie ?

merci klaus
cygne_d_etang
ppnaute passionné
 
Messages: 1451
Enregistré le: 06 Déc 2005, 12:32
Localisation: Sur son nuage

Messagepar klaus » 25 Avr 2006, 18:57


non c'est pas cher !
tu confonds développement et tirage
en matière d'investissement, pour le développement il te faut une petite cuve qui peut contenir 2 spires à films, trois produits : révélateur et fixateur et un blanchisseur pour éviter les dépôts calcaires, une paire de ciseaux, un "décapsuleur" pour ouvrir tes rouleaux et des pinces à linge pour suspendre tes films pour le séchage.
Plus le noir complet dans ta salle de bains.

pour le tirage, là oui l'agrandisseur et les cuves coûte encore, même si on trouve de bonnes occasions.
klaus
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 5639
Enregistré le: 22 Jan 2006, 00:21

Messagepar cygne_d_etang » 25 Avr 2006, 19:26


oui, t'as raison, je confond
j'ai chiffre a midi, je dois m'en sortir pour 40-50 euros
mais adroit comme je suis avec mes 2 pieds gauches, ce n'est pas gagne pour enroule la pelloche :)

et ne pas confondre la serviette de toilette accroche a la tringle de la douche avec les developpement qui sechent !

on peut apporter ses pellicules developpees pour un tirage ? On n'est pas mal vu ? (quoique ca encore, m'en tape le baigneur :p )
cygne_d_etang
ppnaute passionné
 
Messages: 1451
Enregistré le: 06 Déc 2005, 12:32
Localisation: Sur son nuage

Messagepar klaus » 25 Avr 2006, 19:37


bien avant que les films sèchent tu peux allumer la lumière ! :D
0 - tu disposes tout le matos (cuve, spires, décapsuleur, ciseaux)
1 - tu éteins pour être dans le noir complet
2 - tu "décapsules" un film sans retirer le bobineau
3 - tu découpes l'amorce du film en rond (autour de ton pouce)
4 - tu enroules le film sur la spire
5 - spire dans la petite cuve
6 - remettre le couvercle de la cuve, verrouiller
7 - tu peux allumer !
:D

le plus difficile au début c'est de bosser dans le noir total, mais tu peux t'entrainer avec un film complètement raté :D

tu apportes tes films au tirage comme quand tu fais refaire une photo d'après négatif, pas de différence, en plus tu peux choisir lesquelles !
klaus
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 5639
Enregistré le: 22 Jan 2006, 00:21

Messagepar cygne_d_etang » 25 Avr 2006, 19:43


resultat:
un doigt coupe au ciseau, un doigt foule dans la sbire, une entorse de la cheville pour avoir marche sur la cuve, une electrocution en rallumant a cause des produits renversees, une fracture du crane en tombant et une pelloche a la poubelle et j'oublie une qui part en courant pensant qu'il y a un satyre dans la salle de bain !

bon, ca me tente qd meme ;)
cygne_d_etang
ppnaute passionné
 
Messages: 1451
Enregistré le: 06 Déc 2005, 12:32
Localisation: Sur son nuage

Messagepar Romain » 26 Avr 2006, 11:04


moi je dis que tu n'as pas de chance hehe
Romain
Eleve ppnaute
 
Messages: 308
Enregistré le: 17 Mar 2006, 17:00
Localisation: Toulouse

Messagepar nicomeg » 26 Avr 2006, 12:26


klaus a écrit:bien avant que les films sèchent tu peux allumer la lumière ! :D
0 - tu disposes tout le matos (cuve, spires, décapsuleur, ciseaux)
1 - tu éteins pour être dans le noir complet
2 - tu "décapsules" un film sans retirer le bobineau
3 - tu découpes l'amorce du film en rond (autour de ton pouce)
4 - tu enroules le film sur la spire
5 - spire dans la petite cuve
6 - remettre le couvercle de la cuve, verrouiller
7 - tu peux allumer !
:D

le plus difficile au début c'est de bosser dans le noir total, mais tu peux t'entrainer avec un film complètement raté :D

tu apportes tes films au tirage comme quand tu fais refaire une photo d'après négatif, pas de différence, en plus tu peux choisir lesquelles !



Petite question Klauss, c'est avantageux de faire comme ca? (economiquement parlant)
Il n'est pas dure de voir quelles sont les bonnes photos depuis un negatif?

Je me lance dans l'argentique et je decouvre les joies des prix pour le developpement...

>>>>cygne ou Klauss
Pour acheter les pellicules, je les prend sur Ebay a des vendeurs prochent de la frontiere allemande... y a t il de meilleurs plans?

nicolas
nicomeg
ppnaute confirmé
 
Messages: 577
Enregistré le: 18 Jan 2006, 21:10
Localisation: Paris - Toulouse

Messagepar klaus » 26 Avr 2006, 14:56


tout est difficile ! mais procéder soit même de bout en bout (y compris au tirage) reste un grand plaisir.
Pas facile non plus de "lire" un négatif, il faut une très bonne habitude, un regard "inversé" (blanc=noir)
Economiquement on s'y retrouve (après avoir amorti les premiers investissements) De mémoire un développement + planche contact doit revenir dans une **** à 7 ou 8 euros. Et tu n'as pas toujours ce que tu veux comme contraste sur ton film !!

le plus délicat (de plus en plus) c'est trouver la chimie (rév et fix) et les pellicules pour lesquelles je n'ai pas de plan particulier...


cygne regarde le poste en-dessous un labo à vendre !
klaus
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 5639
Enregistré le: 22 Jan 2006, 00:21

Messagepar NeGbLaN » 17 Juin 2006, 02:58


Bonjour,
la principale différence entre un tmax et la hp5, c'est la structure du grain et sa taille. Grosso modo sur tmax tu as un grain bien plus fin que sur hp5; selon tes goûts ou ce que tu veux produire comme rendu spécifique, tu dois le prendre en compte.
Mais généralement on conseille de débuter avec hp5 parce ce film a pour lui une grande latitude d'exposition, il est très tout terrain, et son grain s'accorde avec pas mal de sujet différents, ce qui n'est pas le cas de tmax.

nicomeg a écrit:
klaus a écrit:bien avant que les films sèchent tu peux allumer la lumière ! :D
0 - tu disposes tout le matos (cuve, spires, décapsuleur, ciseaux)
1 - tu éteins pour être dans le noir complet
2 - tu "décapsules" un film sans retirer le bobineau
3 - tu découpes l'amorce du film en rond (autour de ton pouce)
4 - tu enroules le film sur la spire
5 - spire dans la petite cuve
6 - remettre le couvercle de la cuve, verrouiller
7 - tu peux allumer !
:D

le plus difficile au début c'est de bosser dans le noir total, mais tu peux t'entrainer avec un film complètement raté :D

tu apportes tes films au tirage comme quand tu fais refaire une photo d'après négatif, pas de différence, en plus tu peux choisir lesquelles !



Petite question Klauss, c'est avantageux de faire comme ca? (economiquement parlant)
Il n'est pas dure de voir quelles sont les bonnes photos depuis un negatif?

Je me lance dans l'argentique et je decouvre les joies des prix pour le developpement...

>>>>cygne ou Klauss
Pour acheter les pellicules, je les prend sur Ebay a des vendeurs prochent de la frontiere allemande... y a t il de meilleurs plans?

nicolas


C'est bien plus qu'avantageux de procéder à son développement perso, c'est sauver ses photos. Non seulement une ou deux cuves avec ses spires et la chimie minimale te reviennent à quelques euros, ce qui fait revenir le dev du film à peut-être une 20aine de centimes, mais surtout tu auras des originaux développés aux petits oignons. Ensuite pour le tirage, tu amènes ça au labo ou tu te fais faire des tirages de lecture par un copain, n'importe qui, le tirage c'est pas le plus important, ce sont des exemplaires : par contre ton négas, c'est l'original, et s'il est manqué, c'est pour la vie !
Fais un test un jour, après avoir développé correctement plusieurs films toi-même : prends deux pelloches de 12 poses, le minimum. Shoote des sujets que tu connais avec des exposition et des contrastes assez variés. Shoote les mêmes choses avec tes deux films. Développes pour toi le premier, puis amènes à un labo le second...
Je suis sûr que tu verras la différence rien que sur le négas, sans tirage.

Enfin, et pour voir un peu ce que donne les photos révélées sur le négas maison, il te suffit de te faire tes planches contacts. Pas beaucoup plus de matos que pour le développement : chimie papier, papier, cuves, une lampe inactinique, et une vitre propre.

Ca te permettra notamment de vérifier sur place si tu as fait une erreur dans ton développement, mais aussi de choisir au préalable quelles photos tu es certaine de vouloir faire tirer au labo.

Des films bon marché se trouvent facilement sur ebay (notamment hp5, ça court les rues, profites-en), mais dans un grand nombre de boutiques en ligne également. Si tu veux des liens, fais signe.

Quand tu as tes films, n'oublies pas de les conserver au frigo pour ralentir le vieillissement.

Bonne route ::-7
NeGbLaN
La nouveauté
 
Messages: 5
Enregistré le: 11 Avr 2006, 20:10


Retourner vers Appareil photo argentique

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo