Le forum pour tous les photographes et les amateurs de photographies depuis 2005.

Retourner vers Appareil photo argentique

Plaisir du labo argentique

Ce forum est dédié à l’appareil photo argentique ainsi qu’à ses accessoires.

Messagepar JiDé » 26 Juin 2006, 22:55


Aly a écrit:tu peux m'expliquer stp c'est quoi les émulsions holographiques ? :?

tu les fabriques toi meme ? tu es équipé ?

::-7


Les émulsions holographiques, c'est la même chose que les émulsions argentiques pour la photo sauf que la tailles des grains d'halogénure d'argent sont beaucoup plus petits. En holographie, on enregistre les franges d'interférences produitent par le croisement de 2 faisceaux de lumière cohérente monochromatique (produite par un laser). Un faisceau vient du laser directement, l'autre est réfléchi par l'objet à holographier. Après le développement de la plaque ou du film, à l'aide d'un faisceau laser, on reconstitue les interférences enregistrées et par là, l'impression de volume de l'objet qui a servi à la prise de vue.
J'arrête ici tout de suite les amateurs de science-fiction, l'hologramme de la princesse Leia dans Star Wars n'est pas un hologramme, c'est un trucage.
Pour la fabrication, rien de bien compliqué, on coule de la gelatine liquide sur une plaque en verre, on laisse refroidir, on plonge la plaque dans un bain de Nitrate d'Argent puis dans un bain de Bromure de Lithium pour obtenir des grains d'halogénure d'argent (AgBr).
On développe ces émulsions à la manière des emulsions N&B sauf qu'ici, on ne doit pas réimprimer sur du papier, nous avons une image directement exploitable.
Généralement, les développeurs employés sont à base de Metol, Vitamine C, Hydroquinone, KBR,...
Dans les cas d'hologrammes à reflexion, on blanchit après développement, mais là c'est une autre histoire.
J'espère ne pas vous avoir soûler. Pas facile d'expliquer simplement, il faut une bonne heure pour bien expliquer.
JiDé
Apprenti ppnaute
 
Messages: 70
Enregistré le: 16 Juin 2006, 10:37
Localisation: Bruxelles, Belgique

Messagepar Aly » 27 Juin 2006, 17:57


tu peux me souler personellement, je suis physicien donc sens-toi à l'aise d'utiliser des termes techniques :-5 . Moi j'utilise les réseaux holographiques en spectroscopie atomique et moléculaire dans les monochromateurs , je pense que ca a un peu de rapport avec ce que tu décrit ?vu qu'on parle de résolution spectrale et spatiale sur ce genre de réseau aussi

::-7
Aly
La nouveauté
 
Messages: 33
Enregistré le: 23 Mai 2006, 23:23
Localisation: Toulouse

Messagepar NeGbLaN » 28 Juin 2006, 14:20


Ced777 a écrit:NeGbLan: je vois que tu utilises de la Neopan 1600. Comment l'exposes-tu? J'ai lu que sa sensibilité réelle est plus proche de 800-1000 ISO... Est ce que tu laisses sur 1600 et tu exposes pour les ombres? 800 et une expo moyenne? Rattrapage au tirage? Je suis curieux car j'ai fait 2 pelloches de 1600 et elle n'est pas facile à exposer (je trouve).


Désolé j'ai un peu tardé à revenir, j'espère que tu n'es pas parti faire développer ta 1600 dépité :P
J'utilise neopan 1600 pour certaines scènes : du fait de son contraste, je l'apprécie énormément dans les lumières de scène de jazz par exemple, mais je ne rechigne pas à en user en photos nocturnes quand j'ai des reflets à faire valoir (sur des lacs, fleuves urbains, flaques...)
Je l'expose le plus souvent à 1600 parce que c'est le rendu que je recherche, mais si je change l'expo alors je descends à 800 : comme pour trix 400 exposé à 200, je dévelope ensuite légèrement moins longtemps que la durée nominale à 1600 (75% environ), mais ça c'est quand je sais très bien ce qui se trouve dans mon film... je le fais pas si j'ai exposé à 800 il y a 6 mois et que j'ai oublié ce qui se trouvait dessus ! (ça m'arrive souvent depuis un an).
Ensuite je tire assez dur, de 3.5 à 4.5 selon le cliché.

L'avantage est comme pour trix, les ombres sortent toutes seules et les HL sont de qualité. Je retrouve presque la densité qu'on voit sur les fameuses images publicitaires des plaquettes fuji parlant de neopan, ça doit me rassurer...

Si tu développes et tire toi-même, tout ça est valable même si c'est mon expérience perso. Si tu vas chez un labo, je réponds plus de rien...

Poste-nous tes résultats !

(ps : peux pas répondre à ton mp, boîte interne bridé par l'admin) ( :?: )
NeGbLaN
La nouveauté
 
Messages: 5
Enregistré le: 11 Avr 2006, 19:10

Messagepar Ced777 » 28 Juin 2006, 17:05


Pour le moment je fais tout faire par un labo. Pour ma 1600 exposée à 800, je vais la faire développer à 800 (75% du temps normal, ca doit être en gros ce que tu fais) et voir le résultat. J'espère que ca sera un poil moins contrastée que 1600 @1600.
Si j'ai des résultats intéressants, je posterai!

Voilà ce que j'avais @1600: (désolé les photos n'ont rien de passionnant et ne pas tenir compte des barres blanchâtres verticales qui sont dûs à mon scanner)

Image

Image
Ced777
Eleve ppnaute
 
Messages: 460
Enregistré le: 19 Mar 2006, 18:17

Messagepar Dace » 08 Juin 2010, 00:00


Bonjour,

Je souhaite quant à moi débuter dans l'argentique et je ne vous cache pas que je ne sais pas trop par où commencer :+8

Pour l'instant je n'ai qu'une chambre noire et un boitier Mamiya avec objectif 50mm.

Je sais qu'il faut pellicules, produits pour développer, agrandisseur et papier tirage mais si vous pouviez m'indiquer ce qui vous semble le plus pertinent pour commencer et pourquoi pas quelques liens, je suis tout ouïe :D
Dace
La nouveauté
 
Messages: 1
Enregistré le: 07 Juin 2010, 23:49

Labo

Messagepar Poums64 » 08 Juin 2010, 06:20


Pour faire du noir et blanc : il te faut tout ou rien :wink:
Mais pas entre les deux :cry:
Poums64
PPnaute addict
 
Messages: 10685
Enregistré le: 12 Nov 2008, 18:28
Localisation: Pau (64)

Messagepar Sy. » 15 Juin 2010, 01:23


Mes films fétiches sont les Ilford Delta 100 (exposé à 50 ISO) et HP5+ (à sensibilité nominale : 320 ISO), mais je n'ai plus trop le temps ni la place pour me remettre au labo.

Le grain Ilford est quand même beaucoup plus agréable que le Kodak, à mon goût.
Sy.
ppnaute accro
 
Messages: 2454
Enregistré le: 01 Oct 2007, 17:47
Localisation: Berkeley

Messagepar docteurknow » 17 Juin 2010, 20:30


Bonsoir,
Moi, je triche :mrgreen:
Je développe les films C41 et tire le tout...
Avec des développeuses . C'est une bonne gymnastique cérébrale !
Mon matériel labo N & B, je ne l'utilise plus car, je n'ai pas la place mais, j'envie ceux qui le font.
No body's perfect !
La seule chose que je puisse faire c'est conseiller dans la limite de mes faibles moyens.
Bonnes photos,
Bernard
docteurknow
Eleve ppnaute
 
Messages: 347
Enregistré le: 29 Mar 2007, 08:30

Messagepar eyslime » 18 Juin 2010, 12:07


le plaisir du laborantin ca se décrit pas je pense...
enfin moi je suis une vraie *****, mais à chaque fois je m'y mets minimum 3h et je vois pas le temps passer... la derniere fois j'y suis resté 6h.

C'est prenant quoi... un cd ou une compil qui tourne, du rap, du rock,... jovial ou noir ca m'influence direct sur mes tirages.
C'est directement physique donc on module directement un "invisible" qui est la lumière sur un support.

J'en fait trop rarement...
eyslime
Eleve ppnaute
 
Messages: 408
Enregistré le: 06 Nov 2007, 13:42

Messagepar eyslime » 18 Juin 2010, 12:32


voila, je sais que les lien ne sont pas permis mais... cette video est juste la meilleure explication de mon ressenti...
video sur la page:

http://www.laboratoire-tirages-argentiq ... ation.html
eyslime
Eleve ppnaute
 
Messages: 408
Enregistré le: 06 Nov 2007, 13:42

Précédente

Retourner vers Appareil photo argentique

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo