Forum photo - Parlons Photo : Le forum pour tous les photographes et les amateurs de photographies.

L'interview de Declic Pholiotte :

Declic Pholiotte élu PPnaute a bien voulu répondre à l’interview de parlons photo :

PP : Bonjour Declic Pholiotte, tout d’abord, faisons connaissance. Depuis combien de temps, fais-tu de la photo ?

Declic Pholiotte : J’ai débuté en 2009 avec un compact Nikon coolpix L12 qui m’a été offert par un ami photographe, pour qui je posais de temps en temps. Voyant mon enthousiasme à vouloir tout savoir, connaître, découvrir de ce monde et toutes ces questions que je m’empressais de lui poser à chaque séances, il a fini par me dire un jour : "Surveille ta boite aux lettres, tu vas recevoir un courrier !" C’était en période de noël... Joli cadeau qu’il m’a fait là, je me devais d’honorer ce présent.

PP : Quel est le déclic qui t’a amenée vers la photo ?

Declic Pholiotte : J’ai toujours été attirée par l’image. Petite déjà, vers l’âge de 14 ans, je m’achetais des magazines comme ZOOM Photo, Reporteur, Photo Magazine et d’autres... Mais j’avais l’esprit critique sur cette envie en me disant que je ne serais pas à la hauteur.
Puis j’ai commencé par poser comme modèle il y a environ 12 ans, ce qui attisait d’autant plus cette curiosité et cette envie de passer à l’acte et faire mes premiers pas.

PP : Pratiques-tu pour le plaisir, le métier ? Est-ce un besoin vital ?

Declic Pholiotte : Pour le plaisir ! C’est pour moi une évidence, mais aussi un besoin vital et qui peut être un jour deviendra un métier, si j’en ai l’opportunité...

PP : As-tu déjà adhéré à un club ? Pourquoi (oui ou non) ?

Declic Pholiotte : Non...
Pourquoi ? Je suis sans doute trop indépendante.

PP : As-tu déjà exposé, publié ?

Declic Pholiotte : J’ai eu cette chance d’exposer plusieurs fois. La première fois c’était sur Limoges en juillet 2011, sur un thème qui me touche personnellement « Cancer De Femme » en autoportraits et textes, sur mon vécu de cette période douloureuse.
Elles ont fait l’usage d’une autre exposition en octobre 2011 dans ma région, suivie d’un temps de partages, de paroles, d’écoutes sur les conditions de cette maladie, avec comme invités, mon médecin généraliste, le médecin oncologue que me suivait pendant mes séances de chimiothérapie et une psychothérapeute. Ce fut un grand moment que je n’oublirai jamais.
Une toute autre exposition en avril 2012, au château du Lourmarin, organisée par le "Carrefour de la Créativité" et "Optim’Art" sur un thème libre... Un collectif qui regroupe plusieurs photographes internationaux.
Une très belle aventure puisqu’au départ nos oeuvres ne devaient rester qu’un mois et en définitif ils ont prolongé l’exposition de 2 mois il me semble.
Ma dernière exposition était en fin d’année 2012, sur fin novembre et début décembre. 3 jours d’expo en duo avec un ami, Frédéric Maurice, sur le thème "N’être, sous le Brouillard la Vie". Une expo que j’avais organisée dans ma région, faire découvrir mon monde photographique à mes voisins et amis. Mais aussi celui de Frédéric Maurice. Très convivial et riche de partage.

PP : Quel temps consacres-tu à la photo (prise et retouche) ?

Declic Pholiotte : Ça ... je ne compte pas... Je dirais mes jours et mes nuits.

PP : Quel matériel utilises-tu ?

Declic Pholiotte : Aujourd’hui j’ai un EOS Canon 50D avec différents objo Sigma10/20mm, Canon 85mm, Canon 35mmf2, Canon 60mm macro.

PP : As-tu des lectures régulières ? Si oui lesquelles ? (mensuels, livres photos, fréquentation d’expos)

Declic Pholiotte : J’achète quelques revues mais rien de régulier, je vais voir les expositions des amis.

PP : Quels sont tes photographes préférés ?

Declic Pholiotte : Alors, je ne sais pas s’ils vous parleront mais dans mes préférences ce sont surtout et pas forcement des gens célèbres... Plus des coups de coeurs pour certains, comme : François Beveniste pour ses nus remarquables ; Bousure que j’admire dans sa recherche du décalé en HDR ; DirtyZoumd pour son monde magique et une approche toute particulière de la macro. Pour ne citer qu’eux mais la liste est longue.

PP : As-tu des projets (matériel ou photographiques) ?

Declic Pholiotte : Des projets photos ? Oui ! Au printemps je compte organiser une séance sur une journée avec plusieurs modèles H et F Gothiques. J’ai trouvé il y peu de temps un très vieux fort militaire. Le thème je le garde encore en secret, mais s’il aboutit, je pense qu’il va vous surprendre encore..., enfin j’espère.
D’autres projets en vue, plus du quotidien toujours avec des modèles, mais là vous le voyez à chaque post que je partage.

PP : Dans la vie : tu aimes ? Tu n’aimes pas ?

Declic Pholiotte : Je n’aime pas, les fraises !
J’aime, la vie. ! Le reste je m’en accommode.

PP : Vois-tu quelque chose de plus à nous dire pour nous parler de Toi ?

Declic Pholiotte : Euhhhh ...
Je préfére parler de ma passion.

PP : Donc parlons photo. Quel est ton premier sujet traité (ta première photo réalisée) ?

Declic Pholiotte : Ma première photo ? Comme je le dis plus haut, j’étais modèle. Donc ma première photo était un autoportrait en charme, n’ayant pas de modèle sous la main et c’était à l’époque ce que je savait faire de mieux. Mais vite mon envie de faire d’autres séances sur des thèmes plus décalés se sont fait ressentir.

PP : Quel est ton souvenir (une expérience) le plus marquant(e) en photo ?

Declic Pholiotte : Elles le sont toutes, pour moi difficile de faire un tri. Mais, peut être ma rencontre avec Anne, une jeune femme schizophrène, qui m’a fait le plaisir de poser et de lâcher tout son mal être dans cette séance. Je me souviens de la difficulté qu’elle avait avec un geste tout banal. Quant je lui ai demandé de tirer sur le vêtement, elle l’interprétait en geste intérieur alors que je lui demandais tout le contraire. Ce qui était là bien son mal d’introvertie. J’étais bouleversée de la voir batailler pour arriver à sortir ce cri du corps. Énormes émotions cette séance.

PP : Quel est ton "meilleur ratage", ton plus grand regret (photo a priori importante mais loupée) ?

Declic Pholiotte : Arffff j’en rage encore ! Une séance photo avec deux modèles. Tout ce passe très bien mais, je ne sais pas pourquoi, j’ai tout effacé de ma carte mémoire avant même de les déposer dans mon ordi. Et là, sur le moment j’ai vraiment eu l’envie de me pendre. Mais heureusement un ami m’a dit que je pouvais les récupérer.

PP : Aujourd’hui, quel est ton domaine privilégié, et pourquoi avoir choisi un tel univers photographique ?

Declic Pholiotte : L’émotion avant tout !
Pour moi un cliché doit à la fois vous bouleverser, vous toucher, voir peut être vous rendre mal à l’aise pour certains. J’aime mettre l’accent sur vos sentiments.

PP : Tes Créations Photographiques montrent un milieu "Tourmenté". Est-ce une façon d’extérioriser tes ressentis à ce qui t’entoure ?

Declic Pholiotte : Oui ! Il y a une part de ça c’est clair.
Nous ne vivons pas dans un monde de Bisounours !
Mais aussi j’aime mettre en scène, (sans doute dû à mon job d’animatrice en Art du cirque et théâtre, créatrice de nombreuses mises en scène, d’écriture de spectacles, conteuse d’histoires pour enfants), j’aime le monde fantastique de sorcières, trolls, gnomes et autres êtres aussi mystérieux. Ils font parfois peur, mais j’aime ça. lol

PP : Quelle photo aimerais-tu faire, même et surtout si elle est impossible ? Ton rêve photographique ?

Declic Pholiotte : Pas facile pour moi de donner une réponse... J’ai des tas de rêves photos, réalisables, et d’autres pas. Mais dans l’absolu... Shooter un réel fantôme ! lol

PP : Quelle genre de photo n’aimes-tu pas faire, pourquoi ?

Declic Pholiotte : Les photos de mariages.
Je ne me retrouve pas dans ce style.

PP : Pourquoi avoir choisi PP ?

Declic Pholiotte : Quelqu’un m’a parlé de PP mais je ne sais plus qui. Alors je suis entrée pour voir, puis je m’y sens bien, alors je reste.

PP : Si tu devais conseiller un débutant de ton domaine, quels seraient tes premiers conseils ?

Declic Pholiotte : Qu’il survole ce qui ce fait et s’inspire d’autres photographes. Mais qu’il garde bien en vue de faire son propre style. Proposer ses photos à la critique ça aide surtout pour débuter, mais qu’il ose aussi les critiques. Puis le travail il y a que ça pour avancer.

PP : Merci de nous avoir répondu Declic Pholiotte et merci de ta participation active sur les forums de Parlons Photo. As-tu une remarque à nous faire concernant PP ?

Declic Pholiotte : Oui ! Merci de m’avoir accueillie si généreusement. Continuez à nous faire rêver avec vos photos... Et n’oubliez pas les critiques sont souvent importantes pour avancer.
Grand Merci à vous.

Maïté

X

Extrait de l'univers photographique de Declic Pholiotte :
photo galerie 1

photo galerie 2

photo galerie 3

photo galerie 4

Participez aux discussions sur notre forum
Ne vous sous-estimez pas, il y a des photographes de hauts niveaux certes mais il y a aussi des débutants.
Rejoignez nous