Le forum pour tous les photographes et les amateurs de photographies depuis 2005.

Retourner vers Trucs et astuces

Profondeur de champ constante

Trucs et astuces : La photographie numérique, son matériel, la technique pour réussir et parfaire vos photos.

Profondeur de champ constante

Messagepar cramoisi2 » 28 Mar 2012, 08:40


Hello!
Une petite question technique pour se mettre en jambes...
Le but d'une photo, c'est qu'elle soit nette! (non, c'est vrai?)
Constat: les objo actuels ne permettent pas d'avoir une profondeur de champ de 0 à l'infini (hors sténopé)
Qu'à cela ne tienne! D'un défaut on va faire un avantage: On joue sur l'ouverture du diaph et on obtient des flous d'arrière-plan plus ou moins prononcés.

Techniquement, si j'ai bien compris: On ferme un max et on fait la mise au point sur un sujet situé par exemple à 3m. Les rayons issus de l'arrière-plan seront à peu près nets. Ok. puis on ouvre au max et alors là entrent dans l'appareil des rayons issus du même arrière-plan mais qui emprunteront un autre chemin pour ça, plus ou moins à la périphérie de la lentille. Mais ces rayons "parasites" ne se focaliseront pas sur le plan du capteur, d’où flou. C'est ce défaut qu'on essaiera d'apprivoiser pour obtenir de jolis bokehs.

Alors, si j'ai juste, ma question est:
Est-il possible, pour les constricteurs, de fabriquer un objo avec la profondeur de champ constante, de 0 à l'infini par exemple (en jouant sur la courbure des lentilles ou autre) et ce quelle que soit l'ouverture du diaph?
Cela permettrait entre autre de jouer sur la vitesse de prise de vue, corriger l'expo avec l'ouverture et avoir toujours la même profondeur de champ.

Et à quoi cela servirait-il ?
On pourrait par ex photographier sur une même scène un chien à 6m et une cox à quelques cm et les deux seraient nets...
Vous me direz: Les logiciels de PT actuels permettent d'obtenir cet effet, mais je pose cette question uniquement pour mourir moins bête!

PS: je sais qu'il existe des lentilles additionnelles, fabriquées avec 2 courbures différentes qui permettent d'obtenir un résultat à peu près similaire mais il subsiste une zone intermédiaire où le sujet est quand-même flou...
cramoisi2
Eleve ppnaute
 
Messages: 468
Enregistré le: 28 Mai 2011, 21:56
Localisation: Bouches-du-Rhone

Messagepar Slow » 28 Mar 2012, 09:10


A mon avis impossible, le meilleur objectif pour moi c'est l'oeil et ça il ne sait pas le faire ... mais à la vitesse à laquelle la technologie progresse il faut s'attendre à tout.
Slow
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 7876
Enregistré le: 17 Juil 2011, 18:25
Localisation: Entre Grenoble et Valence

Messagepar Celebrinnar » 28 Mar 2012, 09:22


Bonjour
le truc c'est si je me trompe pas, (je me suis pas "encore" penché sur la théorie pure ^^ ) pour arriver a quelque comme ca, il faudrait des lentilles à géométrie variable (par exemple, le cristallin de notre oeil) et encore ca doit être un véritable casse tête optique.

Après on arrive à faire des miroirs de télescope à géométrie variable, mais c'est pas pour faire la même chose non plus ^^ (vue qu'un télescope vise constamment à l'infinie)

Et puis je suis pas sur q'avoir une profondeur de champs constante soit très intéressant au final. c'est justement ca qui fait le charme de la photo.

::a:
Celebrinnar
ppnaute passionné
 
Messages: 1729
Enregistré le: 09 Jan 2012, 11:18
Localisation: Nord ouest de Toulouse et Lot

Messagepar Juski » 28 Mar 2012, 09:25


Slow a écrit:A mon avis impossible, le meilleur objectif pour moi c’est l’oeil et ça il ne sait pas le faire.


L'oeil a un piqué pourri (rattrapé en PT par le cerveau) et l'AF est moins rapide que celui de mon 70-200 f/2.8 :p.
:mrgreen:
Juski
ppnaute accro
 
Messages: 2749
Enregistré le: 29 Avr 2010, 10:05
Localisation: Essonne

Messagepar lolororo » 28 Mar 2012, 13:11


Aucun objectif ne pourrait faire net depuis 0 jusqu'à l'infini, quelles que soient les coubures de ses lentilles. Il faut bien comprendre que chaque point du capteur est illuminé par des rayons issus de chaque point de la surface de la lentille non occulté par le diaph. Et, réciproquement, que chaque point de la surface de la lentille émet des rayons illuminant chanque point du capteur (ces rayons étant issus en fait de chacun des points visible de la scène photographiée).

Donc, aucune courbure spéciale de la lentille ne peut faire ce travail. Et même si la courbure pouvait s'adapter, ça n'irait toujours pas.

L'oeil humain (jeune et en bonne santé) arrive à voir net de, disons, 25 cm à l'infini, parce qu'il balaie rapidement la scène en accomodant constamment la mise au point à la distance du sujet, et parce que le cerveau est capable de reconstituer la scène à partie des multiples images "photographiées" par l'oeil.

Ce qui amène à une solution technique possible: faire un appareil qui prend en photo la scène à un certain nombre de mises au point possibles, pour reconstituer ensuite une photo nette quelle que soit la distance des éléments du sujet. Une sorte de "scanner" temporel. Des essais ont été faits dans cette direction, et ça marche, mais ce n'est pour le moment sans doute pas très économique

Cette technique est cependant d'ores et déjà utilisable au moins sur des sujets fixes: c'est ce que l'on appalle le stacking. On prend un certain nombre de photos du sujet avec des mises au point différentes couvrant au moins la profondeur du sujet, et on utilise un logiciel spécialisé (trouvable gratuitement sur le net) pour assembler les diffrentes photos en une seule (en retenant pour chaque détail celui provenant de la photo où il est le plus net (un peu l'équivalent profondeur de champ du HDR).
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 15:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar flanker » 28 Mar 2012, 14:26


il y a aussi les Light Field Camera, par exemple "http://www.lytro.com/living-pictures/289". mise au point réglable en post-traitement, donc on doit pouvoir sortir une photo avec tous les plans "nets".

on voit que c'est très limité en distance nette maxi, mais les perspectives futures sont intéressantes.



Edit Valamande.
Bonjour. Les liens vers les sites externes sont interdits par le règlement. Seul un lien dirigeant vers une photo apparaissant seule sur la page est accepté. J'ai mis des Guillemets avant et après ton lien. Il est donc inexistant, mais on peut toujours en faire un Copié/Collé
Avatar de l’utilisateur
flanker
Eleve ppnaute
 
Messages: 429
Enregistré le: 18 Juin 2011, 21:47
Localisation: Bretagne
materiel: Canon G5X
Minolta et Rokkor

Messagepar cramoisi2 » 28 Mar 2012, 16:49


Le stacking, je connais, mais en macro sur des sujets vivants... Ça va pas trop bien!
Déjà que prendre une photo c'est galère! :oops: (surtout avec ma vue, les lunettes m'interdisent le viseur et la lumière ambiante sur l'écran du LV, bonjour!

Quant à la Light Field Camera, :shock: , je ne connaissais pas! Ça a l'air super, c't'affaire! Mais apparemment, une fois la photo prise, on peut modifier le plan de netteté, mais pas la profondeur de champ

En fait, c'est simple: il faut combiner les deux systèmes: Prendre un cliché à la LFC et, avec le stacking, augmenter la profondeur de champ!
:D
cramoisi2
Eleve ppnaute
 
Messages: 468
Enregistré le: 28 Mai 2011, 21:56
Localisation: Bouches-du-Rhone

Messagepar cramoisi2 » 28 Mar 2012, 18:10


Voilà, ça y est!
Je suis allé sur le site de Lytro voir les exemples et j'ai fait deux captures d'écran sur une photo, une fois avec la mise au point sur le premier plan, l'autre sur l'arrière-plan.
Puis j'ai "stacké" les deux (à l'arrache parce que j'ai pas trop bien approfondi la question).
Ça marche! :D
On peut donc s'affranchir de la mise au point en prenant la photo avec ce système et avec un logiciel approprié, avec des curseurs, tout bien, quoi, on pourrait changer le point de netteté, augmenter ou diminuer la profondeur de champ, avoir plusieurs plans nets (avant-plan et arrière-plan). Ça ouvre des perspectives...Surtout pour les bigleux ou tremblotteurs comme moi :wink:

Avantages:
Baisse du coût et du poids des objos, vu qu'il n'y a pas de motorisation. Ce gain pourrait être réinjecté dans la fabrication de lentilles plus performantes.
mise au point instantanée, vu qu'il n'y en a plus!
Le temps gagné peut être utilisé à peaufiner son cadrage et sa compo...
Grande facilité pour photographier les insectes en plein vol
Etc.

Que les puristes m'excusent, mais il se peut que ce système soit l'appareil du futur!
Voilà le résultat (obtenu à partir d'une seule prise de vue:
Image
Image
Image
cramoisi2
Eleve ppnaute
 
Messages: 468
Enregistré le: 28 Mai 2011, 21:56
Localisation: Bouches-du-Rhone

Messagepar lolororo » 28 Mar 2012, 19:41


La light field camera est une forme de stacking un peu particulière.

Elle utilise un capteur très spécial qui enregistre beaucoup plus d'information que les capteurs actuels (il n'y a pas plus de pixels, mais elle enregistre des information qualitative supplémentaires. (Le "raw" ainsi formé doit être très gros.) Ensuite, un logiciel se charge de triturer les données pour fabriquer en essence un stack (une pile) de photos successives. A partir de là, on peut, au choix, choisir l'une des photos du stack (celle ayant le point de netteté à l'endroit désiré) ou fabriquer une photo entièrement nette (ou même faire entre les deux, choisir par exemple une profondeur de champ intermédiaire, plus longue que celle d'une photo du stack, mais pas sur toute la scène, tout cela n'est plus que du calcul informatique.

(Ce qui ne veut pas dire que la light field camera de Lytro pourra fait tout cela dès le premier modèle, on verra bien quand ça sortira.)
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 15:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar cramoisi2 » 28 Mar 2012, 20:59


Sorti aux s'tazunis
399€/8Go/350 photos/zoom optique x8/ouverture constante f/2
Ce qui me semble bizarre, c'est le prix que je trouve "raisonnable" pour une nouvelle technologie...
A suivre de près
cramoisi2
Eleve ppnaute
 
Messages: 468
Enregistré le: 28 Mai 2011, 21:56
Localisation: Bouches-du-Rhone

Messagepar flanker » 28 Mar 2012, 21:13


la résolution des photos n'est indiquée nulle part, et on voit que des vignettes en exemple, à mon avis c'est ça le hic ! une résolution minable, c'est un gadget pour l'instant.
Avatar de l’utilisateur
flanker
Eleve ppnaute
 
Messages: 429
Enregistré le: 18 Juin 2011, 21:47
Localisation: Bretagne
materiel: Canon G5X
Minolta et Rokkor

Messagepar lolororo » 28 Mar 2012, 22:18


flanker a écrit:la résolution des photos n’est indiquée nulle part, et on voit que des vignettes en exemple, à mon avis c’est ça le hic ! une résolution minable, c’est un gadget pour l’instant.


C'est aussi l'impression que j'ai.

J'ai parcouru très rapidement la thèse de doctorat du monsieur (le boss de la compagnie, d'ailleurs, j'ai l'impression que c'est un Français, même si sa thèse est à l'université de Stanford (c'est du très lourd comme fac)), ça semble tout de même prometteur.

Mais j'ai du mal à comprendre comment une technologie prototype qui nécessitait au départ, semble-t-il, la puissance de calcul de super-ordinateurs de cette université pourrait être incorporée dans un appareil photo ou même sur un PC en post-traitement, sans un gros compromis sur la résolution.

Cela dit, si le résultat est vraiment à la hauteur, moi, je suis prêt à accepter des temps de traitement plus longs, s'ils restent raisonnables.

C'est plus les capacités intrinsèques de l'appareil qui m'inquiètent un peu.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 15:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar flanker » 28 Mar 2012, 23:32


je comprend déjà pas comment un appareil fait la mise au point actuellement donc j'ose pas me plonger dans la thèse du monsieur :mrgreen:

l'idée de la photo vivante est séduisante pour le partage mais uniquement si la résolution est acceptable, et si on peut "fusionner" les plans efficacement pour alléger le tout. faut pas se retrouver avec 100 photos à charger pour une seule scène... quoiqu'avec les débits des connections maintenant...
Avatar de l’utilisateur
flanker
Eleve ppnaute
 
Messages: 429
Enregistré le: 18 Juin 2011, 21:47
Localisation: Bretagne
materiel: Canon G5X
Minolta et Rokkor

Messagepar cramoisi2 » 29 Mar 2012, 08:05


En fait, tu n'as qu'une seule photo. Mais au lieu d'être stockée en 2D elle l'est en 3D, si j'ai bien compris, et avec un logiciel approprié, tu "navigues" d'avant en arrière pour faire ta mise au point.
C'est sûr que le poids de la photo... :shock:
Mais je dis le système sort à peine aux USA, attendons les retours d'expérience! Et l'évolution du matos.
La première photo numérique qu'avait faite mon voisin était de 2 Mps, et c'était pas très net par rapport à une photo argentique, mais voilà maintenant l'évolution: Qui fait la différence sur un A3?
cramoisi2
Eleve ppnaute
 
Messages: 468
Enregistré le: 28 Mai 2011, 21:56
Localisation: Bouches-du-Rhone

Messagepar zigualh » 29 Mar 2012, 15:11


Impressionnant ce Lytro ! Ils en parlaient déjà dans un chasseur d'image d'il y a quelques mois mais j'avais pas vu le résultat. Vraiment intéressant !

Sinon pour faire le genre de photo que tu évoque il y a aussi la solution compact + grand angle. Un petit capteur avec un grand angle et une mise au point proche et tu es rapidement en hyper focale.
zigualh
La nouveauté
 
Messages: 27
Enregistré le: 21 Déc 2011, 16:00
Localisation: Dijon


Retourner vers Trucs et astuces

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo