Le forum pour tous les photographes et les amateurs de photographies depuis 2005.

Retourner vers Photo nocturne et noir et blanc

Raconte moi son histoire [reportage]

Sur ce forum vous discutez de photographie nocturne et noir et blanc.

Raconte moi son histoire [reportage]

Messagepar stefpon » 21 Mai 2013, 07:53


Le grain est volontaire :)
Bonne lecture ;)

[centrer]
Collégiale Saint-Liphard de Meung sur Loire

Image

Sur la tombe de saint Liphard, mort en 565, un monastère a été créé; détruit par les normands à la fin du Xe, il est remplacé dès le XIème siècle par un chapitre de chanoines. Le clocher date pour l'essentiel du XIème siècle dans sa partie basse et du XIII ème siècle pour la chambre des cloches et la flèche.
Les traces évidentes de remaniement permettent d'affirmer que le chœur et le transept ne sont pas tout entiers du XIIIème siècle. En effet, les parties basses datent sans doute du début du XII ème siècle, mais ne furent couvertes qu'en même tant que la nef au début du XIII ème. Les remplois de l'ancienne église sont fréquents : modillons, portail, parties basses... La nef, non plus, n'est pas tout à fait homogène : des chapelles latérales ont été ajoutées entre les culées des arc-boutants.

Image

Le plan de l'église est «tréflé », les extrémités du transept sont terminées en hémicycle et forment un trèfle avec l'abside du chœur. Ce qui est sans équivalent dans la région : on connaît ce plan dans les pays rhénans, en Italie, et dans le Nord de la France (Beauvais, Noyon, Soissons). Le plan viendrait probablement de cette région mais dans des proportions moindres. L'église fait 56 m de long, 22 m de large dans la nef et 32 m de large dans le transept, pour une hauteur de 16 m.

Dans les Mémoires lus à la Sorbonne en 1866, on trouve une intéressante relation de la Découverte de la sépulture de Saint Lyphard, magistrat orléanais du VIe siècle, par M. le Comte de PIBRAC, membre de la société archéologique de l'Orléanais, qui fit organiser des fouilles en l'église de Meung. Il cite un manuscrit écrit au début du XIIe par un témoin de la nouvelle consacration de l'église collégiale, le dimanche 16 octobre 1104, en présence des archevêques de TOURS et de PARIS et de l'évêque d'Orléans, réunis pour le concile de Beaugency. Lors de cette consécration solennelle, le sarcophage de saint Lyphard fut ouvert et ses ossements transportés de l'église Saint-Pierre, située hors les murs, en la collégiale Saint-Lyphard dont il avait été retiré peu avant.
Cette nouvelle consécration était nécéssaire, après la profanation ayant lieu vers 1101 : Philippe Ier, roi de France, avait chargé son fils de faire restituer aux ecclésiastiques les biens que la rapacité des seigneurs leur avait enlevé. Or à Meung, Lionel, le seigneur, avait pris à l'évêque le château qu'il possédait en cette ville et est donc attaqué par Louis, qui le force à se retirer avec soixante hommes d'armes, dans l'église voisine de cette demeure. Enfin il se retire dans la tour attenante à l'église, et s'y défend tant et si bien, que Louis fait entasser quantité de fascines au pied de la tour, et y met le feu. Chassé par les flammes, Lionel et ses hommes se jettent depuis la tour sur les piques des assiégeants. Le comte de Pibrac indique avoir fait enlever en 1864 le dernier morceau de solive noircie dans la tour qu'il date de ces événements, et d'avoir retrouvé un fer de flèche dans un squelette enterré au pied de la tour; il semble pour lui qu'il s'agit là d'un des soldats de Lionel.
D'où la nécessité de cette nouvelle consécration, ou réconciliation, dans une église souillée par la profanation, et où le culte ne pouvait donc se faire. L'église elle-même n'a été que très légérement restaurée, car une charte de 1127 (Cartulaire de Saint-Lyphard, par l'évêque Jean II d'Orléans) signale son état de grande décrépitude : " Attendes ergo statum ecclesiae Magdunensis, eam in multis laesam invenimus, et tam intrisecus quam extrinsecus turpiter immunitam".

Image

L'église collégiale n'a point de crypte ou de caves, à cause de son peu d'élévation au-dessus de la Loire et des eaux folles qui courent à travsers le bourg vers les mauves et le fleuve. Toutefois, le comte de Pibrac fait fouiller le sol, à la recherche du sarcophage de Saint-Lyphard, qu'il croit être dans un caveau (la charte de 1104 mentionne "in crypta pristina"). Il trouve un massif sous le maître-autel du XIIe, lequel est composé de tuiles gallo-romaines, formant un mur rectiligne de moins de 3 mètres de long et qui ne s'enfonce que sur moins d'un mètre dans le sol. Ce massif était le support de l'autel primitif de l'église. La sépulture du saint patron devait donc être entre la vieille tour du clocher (XIe) et ce dit massif. La sépulture première de Saint-Lyphard était un caveau muré, occupé maintenant par le 103e évêque d'Orléans, Mgr Germain de GUELIS. Au-dessus s'ouvrait anciennement un jugulum, ou orifice par lequel on passait les linges qu'on voulait faire toucher au sarcophage; ce rite, mi-païen, fut remplacé postérieurement par un autel privilégié dédié au saint patron.
En 1562, les protestants occupèrent Meung, comme Beaugency, Cléry ou Orléans. Ils ne dérogèrent pas à leurs habitudes et investirent l'église, sortirent les ossements de saint Lyphard et les jetèrent au feu. Cela nous est relaté dans un procès verbal de 1709, signé de Louis Gaston, évêque d'Orléans, et déposé dans la châsse de saint Liphard. Le comte de PIBRAC le cite en partie : "Informés, tant desdits sieurs du chapître que des habitants de notre dite ville de Meung qui se sont trouvés présents, de la tradition desdits ossements; sur quoi on nous a répondu unanimement que les hérétiques, dans le temps de la guerre des huguenots, avoient enlevé les corps de Saint Liphard, Saint Urbice et Saint Théodomir, ses compagnons, qui reposoient dans ladite église, et les auroient jeté dans le feu, et que les ossemens qui estoient présens avoient esté retirés du feu par une femme de piété, qu'elle les avoit mis dans son tablier et que l'étoffe de soie rouge dans laquelle lesdits ossemens estoient enveloppés estoit le même tablier". Les fouiles du comte établirent que ce caveau était ancien (il retrouva dans ses parois des tuiles gallo-romaines), qu'il n'était pas ménagé dans un caveau plus grand et qu'il y avait à proximité un sarcophage monolithe en pierre de Maltot, à 1 m à l'ouest, dans la terre. En remontant les fragments de ce sarcophage, les ouvriers retrouvèrent des ossements brisés et calcinés; on s'aperçut alors que les pierres du faisceau de colonnes formant l'angle nord du transept était calcinées, sur une hauteur de 4 m, du coté est; peut-être ont-elle soutenu un bûcher de fortune allumé par les huguenots en furie?

Image

L'église abrite deux châsses du XVIIe, celle de Saint-Denis et ses compagnons et celle de saint Baudèle. En entrant par la porte ménagée dans le transept nord, on trouve à droite le plus grand bénitier du Loiret, de 1 m 20 de haut, encastré dans le mur. A droite du choeur, la statue de la Vierge date du XIVe. Dans le transept sud, les fresques de 1943. Les vitraux datent de la fin du XIXe, sauf celui de la première chapelle à droite (deuxième quart du XXe). Le gros du mobilier date aussi du XIXe. A droite, auprès du porche, s'ouvre une petite porte donnant dans une pièce carrée et vide, de 2.5 m de côté. Dans une encoignure, on découvre un visage sculpté (XIIe).

Image

Au premier étage du clocher, derrière l'orgue, l'on trouve une salle carrée défigurée par l'établissement d'une cloison de briques qui soutient les tuyaux graves de l'orgue (deuxième moitié XXe). Cette salle date du XIe et conserve plusieurs fenêtres romanes très ébrasées vers l'intérieur, quatre ou cinq anciennes croix de consécration peintes sur les murs, une porte surbaissée du XVIe qui communiquait directement avec la tour Manassès, donjon du château de Meung. Les voûtes retombent sur des colonnettes fines aux chapiteaux sculptés placées aux coins, l'une d'elle manque. Cette salle communiquait avec l'église par une grande arcade cachée par les tuyaux de l'orgue qui y prennent place et était sans doute la tribune privative des seigneurs et châtelains de Meung-sur-Loire.

Image




:) [/centrer]
stefpon
PPnaute addict
 
Messages: 10922
Enregistré le: 17 Oct 2008, 14:21
Localisation: Orléans (45)

Messagepar silverscreen » 21 Mai 2013, 09:16


Moi qui adore l'Histoire et le noir et blanc, ben je suis gâté!

Une très belle série avec de belles compositions et une netteté impeccable. Le traitement n'est pas en reste!

Il y a juste la 1 qui me chiffonne un peu: je pense que c'est le redressement de la perspective qui rend bizarre sur la gauche.

Mais sinon, superbe!
silverscreen
Stagiaire ppnaute
 
Messages: 228
Enregistré le: 29 Juil 2011, 12:07
Localisation: Finistère

Messagepar Gerfi » 21 Mai 2013, 11:14


Belle série avec toutes les explications sur cet endroit ...
Gerfi
ppnaute accro
 
Messages: 3465
Enregistré le: 20 Nov 2009, 17:26
Localisation: Caen

Messagepar JYM » 21 Mai 2013, 17:23


Très intéressant et bien documenté.
Une série de photos complémentaires.
Mes préférées la 2, la 3 et la dernière.
JYM
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 4435
Enregistré le: 10 Juil 2008, 16:42
Localisation: Yvelines
materiel: Pentax K01 18 55 mm; A 50mm 1,7; FA 80 320 Fuji SFS

Messagepar Vivacia » 21 Mai 2013, 23:35


Les photos sont superbes, je prendrais le temps de finir la lecture plus tard, mais un grand merci pour les commentaires historiques accompagnant les photos
Vivacia
ppnaute passionné
 
Messages: 1556
Enregistré le: 14 Avr 2012, 22:46

Messagepar Loulouis » 21 Mai 2013, 23:41


Du beau travail. Tu reviens en force!
Je trouve la compo étrange pour la 1, mais c'est tout.

Merci pour le reportage, le vrai! :wink:
Loulouis
Modérateur
 
Messages: 1310
Enregistré le: 28 Déc 2012, 03:13
Localisation: Saintes

Messagepar pascal110 » 22 Mai 2013, 03:25


Salut

jolie serie meme si j'ai du mal a apprecier le fait de mettre une colorimetrie differente dans ce cadre

::a:
pascal110
PPNAUTE LEGENDAIRE
 
Messages: 30490
Enregistré le: 12 Avr 2008, 12:09
Localisation: Haute Garonne

Messagepar Slow » 22 Mai 2013, 10:46


Ben dis donc y'a du boulot ! Bon cours d'histoire agrémenté de compos très soignées, bons traitements ... good job man
Slow
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 7876
Enregistré le: 17 Juil 2011, 18:25
Localisation: Entre Grenoble et Valence

Messagepar argi » 23 Mai 2013, 18:01


Slow a écrit:Ben dis donc y’a du boulot ! Bon cours d’histoire agrémenté de compos très soignées, bons traitements ... good job man

C'est tout a fait ça :+5 :+5 :+5

:oops: plus bref que toi pour mes commentaires :oops:
argi
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 5194
Enregistré le: 21 Sep 2010, 19:18

Raconte moi son histoire [reportage]

Messagepar photos oleron » 23 Mai 2013, 18:43


:D Salut

Une jolie serie avec une pref pour le traitement de la derniere :+5
photos oleron
ppnaute accro
 
Messages: 2122
Enregistré le: 03 Sep 2008, 18:20
Localisation: Ile d'oleron

Messagepar paulkemp » 23 Mai 2013, 20:51


Je trouve ta série vraiment sublime, le genre de photos et de n&b que j'aimerai faire. Les cadrages sont top, les détails également comme sur la 4 avec le reflet de la croix sur le mur.
Je les prends toutes, beau travail.
:+5
paulkemp
ppnaute passionné
 
Messages: 1786
Enregistré le: 17 Juil 2012, 18:42
Localisation: finistère, Kastell nevez ar faou

Messagepar christian 65 » 24 Mai 2013, 10:11


Merci pour cette "visite guidée" très détaillée, assortie de shoots et traitements de qualité.

Super reportage, bravo... bob2 bob2
christian 65
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 4092
Enregistré le: 27 Déc 2009, 21:40
Localisation: tarbes 65000

Messagepar ultranantais » 24 Mai 2013, 13:09


Superbe reportage...l'histoire et les photos sont prenantes ;)

C'est top!
ultranantais
ppnaute accro
 
Messages: 2795
Enregistré le: 18 Nov 2011, 12:18
Localisation: Nantua (01)

Messagepar acrob » 24 Mai 2013, 17:27


Très sympa ce reportage!
Avatar de l’utilisateur
acrob
ppnaute accro
 
Messages: 3071
Enregistré le: 10 Mai 2009, 17:19
Localisation: Avon

Messagepar Guy03 » 24 Mai 2013, 17:35


Alors la ! magnifique reportage bien documenté en N&B, avec de belles compositions, bon j'avoue je n'ai pas tous lu :wink: mais je vais prendre le temps de lire et bravo pour ce travail complet et instructif.
Guy03
ppnaute passionné
 
Messages: 1787
Enregistré le: 25 Aoû 2011, 08:35

Suivante

Retourner vers Photo nocturne et noir et blanc

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo