Le forum pour tous les photographes et les amateurs de photographies depuis 2005.

Retourner vers Appareil photo argentique

Renseignements sur la pratique de l'argentique

Ce forum est dédié à l’appareil photo argentique ainsi qu’à ses accessoires.

Messagepar lolororo » 25 Déc 2012, 23:46


Kévin.B a écrit:La pile est neuve justement... Mais je vais quand même vérifier !


Oui, mais si tu l'as laissé deux ou trois jours sans l'éteindre, tu as peut-être vidé la pile par inadvertance.

Mais c'est juste une hypothèse, il s'agit peut-être d'autre chose.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 14:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar Kévin.B » 26 Déc 2012, 00:31


Bien... Je viens de vérifier et... L'indicateur One Shot/Ai Servo a disparu puis est revenu... Et la confirmation du point est revenu... Donc je pencherais peut être pour un faux contact ?! Je pense que je vais le faire vérifier par un pro :wink:

PS : j'ai vérifier la pile, la charge est bonne :D
Kévin.B
Eleve ppnaute
 
Messages: 462
Enregistré le: 12 Fév 2012, 14:02
Localisation: Région Parisienne - Essonne (91)

Messagepar Kévin.B » 29 Mar 2013, 00:08


Bonsoir à tous !

Je reviens vers vous dans cette section argentique pour vous demander conseil !

Mais avant cela, je tiens à vous dire que je suis pleinement satisfait de mon Canon EOS 1V ! Un superbe appareil que je ne regrette pas !

Mais je souhaiterais quand même faire de l'argentique "Old School" si je puis dire. En effet, j'aimerais acquérir ces fameux boîtiers tout manuel, chargement, rembobinage pellicule, etc. Ces boîtiers de métal qui traversent les époques sans dégât...

Ma demande va sans doute vous sembler bizarre mais j'aimerais avoir les plus grands boîtiers argentiques des marques Canon, Nikon, Pentax, Minolta et Olympus.

Donc selon vous, quels sont les boîtiers les plus abouties avant l'arrivée des boîtiers "automatisés" type EOS 1V ? Je recherche donc des boîtiers manuels (chargement, rembobinage pellicule, etc).

J'ai également quelques questions concernant ces anciens boîtiers :

- Trouve-t-on facilement des piles pour les alimenter ?

- Le fonctionnement diffère-t-il des argentiques comme le EOS 1V ? Notamment pour la mesure de lumière, savoir si l'on est bien exposé, réglage du diaph, etc.

- Au niveau des objectifs, sont-ils abordables ? Je pense prendre les boîtiers avec des focales fixes de 35, 50, 85mm (une optique par boîtier).

Merci beaucoup pour vos réponses !

:D
Kévin.B
Eleve ppnaute
 
Messages: 462
Enregistré le: 12 Fév 2012, 14:02
Localisation: Région Parisienne - Essonne (91)

Messagepar lolororo » 29 Mar 2013, 00:50


Hum, réponse rapide.

Les piles, ça m'étonne presque, mais de mon expérience, on y arrive généralement.

Sinon, j'ai acheté d'occasion un boîtier Pentax d'occasion (SP500) vers 1980 et il m'a servi sans discontinuer jusque à peu près 2005 (et même plus récemment, mais beaucoup moins fréquemment). A l'époque, je n'éprouvais aucun besoin de monter en gamme, ça me convenait, c'est sur les objos que j'ai éventuellement amélioré mon matos).

La mesure de la lumière, ah bas, ça dépend vraiment des époques. Jusque assez récemment, il n'y avait qu'une cellule, pas de mode matriciel, spot et autres. De ce point de vue, il peut y avoir de grosses différences entre un appareil de 1985 et un de 2000.

Les objectifs n'étant pas fondamentalement différents en argentique ou en numérique, leur prix a beaucoup moins baissé que celui des boîtiers, du moins pour ceux qui étaient de qualité.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 14:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Renseignements sur la pratique de l’argentique

Messagepar photos oleron » 29 Mar 2013, 16:25


:D Salut

Le montage des anciens objectifs sur boitier numerique via des bagues a tendance à devenir monnaie courante et les prix des objo de qualité grimpent en fleche et peut importe la marque.

Un 50mm ouvrant à 1.4 devient difficile à trouver en dessous de 80 euros , les 85 mm quand tu as la chance d'en trouver passe souvent la barre des 150 euros (sur la bay) , les 28mm et 35mm ça va encor il se negocie au alentour d'une 30e d'euro.

En plus dans certaines montures il sont introuvables .

Les boitiers... ah les boitiers , si je pouvais je les aurais tous :mrgreen:

Canon a1, olympus om4(ti) , yashica fr1 , contax rts chaque grande marque en service dans les année 80/90 a sorti sont petit bijou.
Va faire un tour sur le site de sylvain halgan , la bible des appareils argentique (lien en mp).
Modifié en dernier par photos oleron le 29 Mar 2013, 18:46, modifié 1 fois.
photos oleron
ppnaute accro
 
Messages: 2122
Enregistré le: 03 Sep 2008, 17:20
Localisation: Ile d'oleron

Renseignements sur la pratique de l’argentique

Messagepar photos oleron » 29 Mar 2013, 18:34


:D Apres tu as aussi d'autre type de boitiers comme les telemetriques , ce sont des boitiers interessant .

La visée , plus agreable que les reflex (c'est mon avis) .
Le silence de fonctionnement ... pas de miroir et obturateur central.
L'objectif ... en general entre 40 et 45mm de focale et hyper lumineux .

Bon il faut quand meme rester dans des boitiers de gamme sup comme les canonet , yashica gsn ou minolta 7s .

Le polaroid ... j'ai un 330 et ma fille de 10 ans en est folle , meme si le format n'est pas tres grand c'est une approche interessante de la photo .

Le moyen format , des boitiers abordable pour commencer en format carré ... les semflex pas cher et le flor 3,5 et une excellente optique.

Là tu seras "old school" :mrgreen:
photos oleron
ppnaute accro
 
Messages: 2122
Enregistré le: 03 Sep 2008, 17:20
Localisation: Ile d'oleron

Messagepar Phil33 » 29 Mar 2013, 20:18


Je possède un canon EOS 5 argentique qui fonctionne très bien avec mes objos canon et depuis peu je possède un pentax Asahi spotmatic II qui est en monture M 42 et avec lequel je m'éclate en noir et blanc .
Le pentax fonctionne d'origine avec une pile au mercure interdite de nos jours mais il est très facile de trouver des piles récentes compatibles .
Phil33
ppnaute accro
 
Messages: 2263
Enregistré le: 08 Fév 2011, 00:14

Messagepar Kévin.B » 30 Mar 2013, 22:21


Bonsoir à tous !

Merci pour vos réponses ! :D

Photos Oléron, superbe site ! Merci beaucoup :wink:

Je possède déjà un argentique "new school" à savoir le EOS 1V qui est merveilleux.

Photo Olérons m'a conseillé quelques modèles très intéressants sur lesquels je vais me pencher !

Bon par contre je galère toujours avec le développement... Je ne fais que du N&B donc le matériel n'est pas trop conséquent mais je n'ose pas trop franchir le pas de la pratique ! Ne sachant pas vraiment comment m'y prendre. Je vais essayer de trouver un club photo proche de chez moi...

Au niveau des scanners, je n'ai toujours pas trouvé ! Pensez-vous qu'une imprimante multi-fonctions puisse remplir cette fonction ? J'ai vu la Epson WorkForce WF-7515.

Merci encore pour votre aide ! Je prends un grand plaisir à utiliser ces vieux appareils et ce grâce à vous ! :D
Kévin.B
Eleve ppnaute
 
Messages: 462
Enregistré le: 12 Fév 2012, 14:02
Localisation: Région Parisienne - Essonne (91)

Messagepar lolororo » 31 Mar 2013, 00:00


Kévin.B a écrit:
Bon par contre je galère toujours avec le développement... Je ne fais que du N&B donc le matériel n’est pas trop conséquent mais je n’ose pas trop franchir le pas de la pratique ! Ne sachant pas vraiment comment m’y prendre. Je vais essayer de trouver un club photo proche de chez moi...


Je pense que c'est la bonne solution. Le développement d'une pellicule n'a rien de compliqué, mais c'est tellement mieux de bénéficier de l'expérience de quelqu'un qui a l'habitude.

Kévin.B a écrit:Au niveau des scanners, je n’ai toujours pas trouvé ! Pensez-vous qu’une imprimante multi-fonctions puisse remplir cette fonction ? J’ai vu la Epson WorkForce WF-7515.


Là, je ne sais pas trop, mais j'ai tendance à penser qu'il vaut mieux un scanner dédié films.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 14:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar photos oleron » 31 Mar 2013, 21:04


Kévin.B a écrit:
Au niveau des scanners, je n’ai toujours pas trouvé ! Pensez-vous qu’une imprimante multi-fonctions puisse remplir cette fonction ? J’ai vu la Epson WorkForce WF-7515.



Meme pas en reve ... il faut que ton scanner soit equipé d'un retro-eclairage donc comme le dit lolororo qu'il soit sinon dedié au moins prevu pour le scan des negatifs.

Tu peux trouver en occas de tres bon scanner pouvant le faire à des prix raisonnable ... si tu restes dans le domaine amateur, mon epson 3170 me permet des tirages 30x40 plus qu'acceptable.
photos oleron
ppnaute accro
 
Messages: 2122
Enregistré le: 03 Sep 2008, 17:20
Localisation: Ile d'oleron

Messagepar Kévin.B » 09 Avr 2013, 15:58


Bien le bonjour ! J'espère que vous vous portez bien :D

Pour éviter de créer de nouveaux posts, je me permets de continuer sur celui-ci pour aborder un nouveau point qui demande à être éclairci.

A propos de scanner les négatifs après le développement, je constate que les scanners dédiés (type Nikon Coolscan V ED) sont absolument hors de prix tandis que les scanners à plat (type Epson Perfection V600 et autre Canon Canoscan 9000F) ne semblent pas performants. Je pense donc réaliser les scan par le biais d'un laboratoire photo... Bien que ça m'embête de payer pour cela mais je veux un résultat de qualité...

Bref, j'ai continué mes recherches sur la pratique de l'argentique. C'est vraiment passionnant, ayant 21 ans, je suis né dans l'ère du numérique et je dois reconnaître que l'argentique me touche beaucoup, pouvoir réaliser la photo de A à Z et vraiment voir naître une image... C'est vraiment incroyable :D

Je me suis donc penché sur le développement des négatifs, j'ai suivi vos conseils et indications, je vais donc commander le nécessaire au développement ! Une cuve avec spire, paire de ciseaux, extracteur de film, thermomètre, bassine, pince, chronomètre, corde. Je vais sûrement commander un manchon pour faire mes développement dans une pièce éclairée, une table rétro-éclairée pour les négatifs ainsi qu'une pochette pour les protéger.

Néanmoins, la température est-elle vraiment primordiale ? Je me vois mal vérifier toutes les minutes si je suis à la bonne température !

Mais, ma curiosité et ma passion me perdront, je me suis intéressé au tirage des photos... Je suis totalement tombé sous le charme de cette pratique ! Et j'aurais besoin de vos bons conseils pour m'aider à comprendre certains points !

J'ai donc lu et vu qu'il fallait un agrandisseur afin "d'imprimer" la photo sur le papier. Mais je vois qu'il y a mille et un modèles et je suis totalement perdu !

Quelle marque favoriser ? Dust, Kaiser, Leitz Leica, etc.

J'ai cru comprendre qu'il était préférable de prendre un modèle couleur, cela permettrait de faire des nuances sur les tirages N&B. Egalement, cela évite la manipulation de filtre lors de l'exposition. Qu'en pensez-vous ?

Apparemment il semblerait qu'il faille prendre un agrandisseur qui puisse faire le plus grand format possible afin d'évoluer si besoin est. Donc actuellement, je fais du 24x36 mais je n'exclue pas de faire du 6x6 un jour. Mais si changement de format, j'ai lu qu'il fallait également changer le passe-vue (pour adapter le négatif) et l'objectif ! 50mm étant l'idéal pour le 24x36 tandis qu'un 80mm semble parfait pour le moyen-format. Objectif qui doit avoir une grande ouverture afin de faciliter le cadrage et la mise au point. Un avis ?

Différents agrandisseurs à éclairage diffus (pour une plus grande douceur) et à éclairage dirigé et semi-dirigé (pour un contraste plus poussé). Donc je suppose que c'est selon les goûts de chacun ?

Pour le plateau, n'importe quel agrandisseur permet un tirage en A3 (30x40cm) ? Ou bien c'est le margeur qui permet donc ce réglage de taille ? A ce propose, je lis "margeur à deux lames, quatre lames" etc. Quelles sont les différences ?

Pour l'utilisation de l'agrandisseur même, je ne comprends pas comment décider du temps d'exposition... J'ai compris que plus on expose, plus on assombrit l'image, moins on expose, plus l'image sera pâle. Mais comment savoir quand on a la bonne exposition ?

Je vous précise que je souhaite faire uniquement du développement et tirage N&B. Avez-vous des modèles à me conseiller ? Ou si vous avez des choses à vendre qui correspondent à ce que je cherche...

Après l'agrandisseur, il faut donc acheter les cuves, au nombre de trois si j'ai bien compris (révélateur, bain d'arrêt, fixateur), des pinces pour manipuler sans toucher les produits chimiques. Est-ce que j'oublie des choses ?

Je suis encore en train de me renseigner sur les différents produits chimiques ! Mais il y a un large choix ! Connaissez-vous des universels pour le développement et le tirage ?

Voilà Voilà, pardonnez moi ce post assez long mais je tiens vraiment à m'améliorer et maîtriser les techniques argentiques donc je pose toutes les questions qui me viennent à l'esprit !

Merci pour vos conseils et votre patience ! A très vite !


:D
Kévin.B
Eleve ppnaute
 
Messages: 462
Enregistré le: 12 Fév 2012, 14:02
Localisation: Région Parisienne - Essonne (91)

Renseignements sur la pratique de l’argentique

Messagepar photos oleron » 09 Avr 2013, 17:21


:D Salut

En voilà plein de questions :mrgreen:

La temperature de developpement ... oui elle est importante car elle va de paire avec la durée du developpement , mais comme cela ne prend que quelques minutes il n'est pas difficile de respecter celle ci. Tu ne perds pas un degre en 10 à 12 mn dans une maison. Par contre il faut que la temperature des differents bains soit homogene ...ne pas rincer à 15° par exemple.

Dust ...tu en as à la pelle sur le net ,un couleur t'epargnera le bidouillage des filtres mais c'est plus cher.

Apres se renseigner sur les objectifs disponibles pour ton agrandisseur si tu desires faire du moyen format car il se peut que pour des modeles anciens ils soit rare et attention à la hauteur de colonne aussi dans ce cas.

Pour le temps d'expo tu tires une feuille d'essais , il y a plein de tuto super bien fait sur le net concernant le passage sous l'agrandisseur mais le mieux c'est quand meme de prendre quelques cours en club tu eviteras des crises de nerfs.

Commences par developper tes negatifs et si le boulot est bien fait les scans sont en general plus que correct pour du tirage 30x40
photos oleron
ppnaute accro
 
Messages: 2122
Enregistré le: 03 Sep 2008, 17:20
Localisation: Ile d'oleron

Messagepar Kévin.B » 09 Avr 2013, 18:58


J'ai trouvé quelques modèles : Durst, Vivitar et Beseler. Qu'en pensez-vous ?

- http ://www.ebay.fr/itm/labo-photo-complet-agrandisseur-beseler-67-dxl-pro-tete-couleur-135-a-6x7-/151023642122?pt=LH_DefaultDomain_71&hash=item2329b5e60a

- http ://www.leboncoin.fr/image_son/454783871.htm?ca=12_s

- http ://www.leboncoin.fr/image_son/395112353.htm?ca=12_s

- http ://www.leboncoin.fr/image_son/452553324.htm?ca=12_s

- http ://www.leboncoin.fr/image_son/458959578.htm?ca=12_s

- http ://www.leboncoin.fr/image_son/446228734.htm?ca=12_s

- http ://www.leboncoin.fr/image_son/452254549.htm?ca=12_s

- http ://www.leboncoin.fr/image_son/447863206.htm?ca=12_s

- http ://www.leboncoin.fr/image_son/458959776.htm?ca=12_s

- http ://www.leboncoin.fr/image_son/450977446.htm?ca=12_s

Concrètement, quelles seront les différences entre un agrandisseur couleur et un N&B ? Si je comprends bien, c'est au niveau des filtres mais suis-je obligé d'en utiliser ?

PS : il suffit de supprimer l'espace entre le "http" et ":" pour que le lien fonctionne.

Merci à vous !
Kévin.B
Eleve ppnaute
 
Messages: 462
Enregistré le: 12 Fév 2012, 14:02
Localisation: Région Parisienne - Essonne (91)

Messagepar lolororo » 09 Avr 2013, 22:32


Les papiers photographiques d'aujourd'hui sont généralement "multigrades", c'est-à-dire qu'ils peuvent donner des tirages plus ou moins contrastés selon la couleur de la lumière de l'agrandisseur. On utilisait un jeu de filtres (jaune à magenta) pour régler le contraste obtenu. Avec les têtes couleurs, plus besoin de ces filtres, c'est un simple réglage à faire sur l'agrandisseur.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 14:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar lolororo » 09 Avr 2013, 23:03


OK, Kevin, suite à ton MP, je prends la peine de détailler des réponses.

:wink:

Kévin.B a écrit:
Néanmoins, la température est-elle vraiment primordiale ? Je me vois mal vérifier toutes les minutes si je suis à la bonne température !


Oui, elle est primordiale. Mais pas besoin de vérifier toutes les minutes. Il suffit que ton bain soit à la bonne température (idéalement à peu près celle de la pièce) avant de commencer.


J’ai donc lu et vu qu’il fallait un agrandisseur afin "d’imprimer" la photo sur le papier. Mais je vois qu’il y a mille et un modèles et je suis totalement perdu !

Quelle marque favoriser ? Dust, Kaiser, Leitz Leica, etc.


Aucune idée, je peux juste dire que Dust était la marque dominante et que tu trouveras sans doute plus facilement les accessoires dans cette marque.


J’ai cru comprendre qu’il était préférable de prendre un modèle couleur, cela permettrait de faire des nuances sur les tirages N&B. Egalement, cela évite la manipulation de filtre lors de l’exposition. Qu’en pensez-vous ?


Sur la tête couleur, j'ai répondu séparément sur un autre post.

Apparemment il semblerait qu’il faille prendre un agrandisseur qui puisse faire le plus grand format possible afin d'évoluer si besoin est. Donc actuellement, je fais du 24x36 mais je n’exclue pas de faire du 6x6 un jour. Mais si changement de format, j’ai lu qu’il fallait également changer le passe-vue (pour adapter le négatif) et l’objectif ! 50mm étant l’idéal pour le 24x36 tandis qu’un 80mm semble parfait pour le moyen-format. Objectif qui doit avoir une grande ouverture afin de faciliter le cadrage et la mise au point. Un avis ?


Oui, le passe vue doit être adapté à la taille de ton négatif. Mais un passe vue n'est jamais que deux plaques de métal avec une fenêtre à la taille de ton négatif, rien de bien technologique.

Pour les objos, oui, on dit généralement 50 mm en 24x36, 80 mm en moyen format type 6x6. Et oui, une grande ouverture facilite une mise au point plus précise. Il y a des loupes de mise au point, c'est vraiment utile.

Différents agrandisseurs à éclairage diffus (pour une plus grande douceur) et à éclairage dirigé et semi-dirigé (pour un contraste plus poussé). Donc je suppose que c’est selon les goûts de chacun ?


Je ne sais pas, n'ayant jamais eu à choisir un agrandisseur moi-même.

Pour le plateau, n’importe quel agrandisseur permet un tirage en A3 (30x40cm) ? Ou bien c’est le margeur qui permet donc ce réglage de taille ? A ce propose, je lis "margeur à deux lames, quatre lames" etc. Quelles sont les différences ?


Le margeur permet de fixer le papier de tirage et de masquer les bord pour faire des marges. Il y a généralement une équerre fixe et deux marges mobiles pour déterminer la taille. On peut aussi imaginer 4 lames mobiles, mais je ne vois pas ce que ça apporte.

Pour l’utilisation de l’agrandisseur même, je ne comprends pas comment décider du temps d’exposition... J’ai compris que plus on expose, plus on assombrit l’image, moins on expose, plus l’image sera pâle. Mais comment savoir quand on a la bonne exposition ?


Il y a des cellules spécialisées. Encore convient-il de la placer sur un gris moyen de ton négatif. Mais cela ne donne qu'une idée. La technique classique consiste à utiliser des bandes d'essai: on prend un bout de papier photo, on expose l'ensemble 4 secondes et on déplace un cache, de façon à avoir par exemple 6 zones: 4, 6, 8, 10, 12 et 14 secondes. On choisit selon la zone ayant donné les meilleurs résultats.

Après l’agrandisseur, il faut donc acheter les cuves, au nombre de trois si j’ai bien compris (révélateur, bain d’arrêt, fixateur), des pinces pour manipuler sans toucher les produits chimiques. Est-ce que j’oublie des choses ?


Peut-être une cuve de rinçage. Même si ça peut aussi se faire dans le lavabo utilisé. Des pinces à linge pour suspendre les négatifs développés et les tirages. Un décapsuleur pour ouvrir la cartouche de la pelloche. Un thermomètre. Un éclairage inactinique pour faire les tirages dans la lumière (enfin, disons plutôt la pénombre). Des éprouvettes pour mesurer les concentrations des bains. Des entonnoirs (pour remettre les bains réutilisables dans les bouteilles). Une glaceuse si tu veux des tirages brillants. Un compte-pose (pour mesurer les durées). Je dois en oublier...

Je te conseille vraiment d'adhérer à un club photo pratiquant encore l'argentique, tu gagneras beaucoup de temps (et d'argent non gaspillé).
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 14:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Appareil photo argentique

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo