Le forum pour tous les photographes et les amateurs de photographies depuis 2005.

Retourner vers Trucs et astuces

Studio photo et éclairages ...

Trucs et astuces : La photographie numérique, son matériel, la technique pour réussir et parfaire vos photos.

Re: flash et pile

Messagepar lolororo » 26 Avr 2009, 23:19


Poums64 a écrit:Pour en revenir au flash cobra et ses piles, si tu as la chance de photogrphier un modèle dont tu n’as pas l’abitude de prendre en photo et sa beauté sera inversemnet proportionnel à ton abtitude à tout gérer ... donc des piles qui se mettent à genou que tu dois remplacer, ne sera pas le bien venu pour toi ... dans une scéance où le coté technique doit se faire oublier ... Car un scéance photo est d’abord un échange entre ton modèle et toi ...
le temps de recharge entre 2 coup de flash est un frein aussi à la spontanéïté ... attent je suis pas pret, tu peux refaire l’expression sublime que tu viens de faire ... pas cool ...


Ma toute première phrase, dans mon post, était:

Bien sûr, un flash cobra ne rend pas les mêmes services que des flashes studio, c’est certain.


Mais je te parle d'un studio à moins de 100 euros, et tu me dis que ton studio à plus de 1000 euros est meilleur. C'est une évidence.

Je dis simplement que, si l'on a pas les moyens d'un vrai studio, on peut se débrouiller avec les moyens du bord et obtenir un éclairage satisfaisant. Et mes réflecteurs, ce sont de grandes feuilles de papier, accrochées avec des pinces à linge ou un bout de scotch. Et tout cela est bien meilleur que les lampes chantiers. Mais je n'ai jamais dit qu'un ou deux cobras remplaçaient un jeu de flashes de studio.

Perso, je n'ai pas assez (ou pas assez eu jusqu'à maintenant) l'utilisation de flashes de studio pour vouloir mettre dans l'éclairage plus cher que le prix de mon boîtier, voire près du double. Mais à chacun ses priorités, et je pourrais assez vite changer d'avis, je gamberge sur le sujet.

Mais pour l'instant, j'ai un système fonctionnel qui m'a coûté moins de 100 euros (à part la flash Speedlite 420EX, que je possède de toute façon pour d'autres usages). Pas un système pro pour tirer parti le mieux possible du top modèle qui vient poser chez moi... Mais comme aucun top modèle ne vient chez moi...

Mais je n'ai eu pas besoin d'attendre de mettre de côté 1000 ou 1500 euros de côté pour y arriver.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 15:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Proverbe v

Messagepar Poums64 » 26 Avr 2009, 23:38


Il existe un proverbe Vietnamien : si tu veux ruiner un ami, achète lui une vieille voiture ou un appareil photo ...

J'ai commencer le studio avec des spots et des ampoules, puis après avoir failli mettre le feu à la baraque avec des allogènes, j'ai acheter un parapluit pour fixer à mon flash cobra relié à mon appareil par une rallonge (ça manqué toujours de peps, toujours sous exp, car les batteries ne suivaient pas la cadance, et d'une photo à l'autre je perdais toujours de la lumière sans oublier le temps de recharge du flash) ... et un jour on m'a prété 2 flashs multiblitz 250 J ... et je me suis dit, après avoir cherché ... je part en Andorreavec un copain, et j'achète 2 flashs à 3000 Francs chaqu'un ...
C'est mon experrience, donc en gros je ne vais pas conseiller à quelqu'un quelque chose qui ne me satisfait pas ...
Mais de ton côté, tu as de bon conseil à partager ...
Poums64
PPnaute addict
 
Messages: 10685
Enregistré le: 12 Nov 2008, 19:28
Localisation: Pau (64)

Messagepar Alcibiade » 27 Avr 2009, 19:59


En faisant la synthèse de tes conseils poum, je m'orienterais vers du matos de qualité. CHez cirque photo à Paris ils ont pas mal de multiblitz.


Bon je commence à lorgner sur une lumière continue:

kit comprenant : 2 Torches Prox, 2 Pieds alus, 2 Coupe flux 4 volets noirs, 2 Lampes 1000w / 75h, 1 sac de transport .

PAS DE LIENS

Mais le kit est loin d'être complet semble-t-il. Niveau parapluie par exemple.
POurrai-je avoir un topo sur le snoot, nid d'abeille?

Si je reste sur la configuration flash il y a cela:

2 flashes COMPACTLITE , 2 pieds alu noir ,1 réflecteur,1 parapluie blanc 70 cm,1 boîte à lumière 60x60. Caractéristiques techniques du flash Compactlite: Puissance (Ws) 200 Alimentation (V) 220-240 110-125 Nombre guide pour ISO 100 :47 avec réflecteur FILNOS 60° Deux niveaux de puissance: 1/2 - 1/1 (Ws) 100 / 200 .

Fourni avec déclencheur sans fil infrarouge MUSEN.(valeur 99 euros)

PAS DE LIENS

J'hésite entre les deux, mais je me dis qu'avec une lumière continue les photos ont plus de chance d'être réussies...

Edit photo-surf:
Les liens vers un autre forum ou un site commerciale ne sont pas autorisés par le règlement https://www.parlonsphoto.com/reglement.html
Alcibiade
Stagiaire ppnaute
 
Messages: 190
Enregistré le: 20 Avr 2009, 18:27

Flash

Messagepar Poums64 » 28 Avr 2009, 00:48


Je n'ai jamais testé les flashs continu (projecteurs) qui sont pour moi dédiés à la vidéo, c'est du moins l'image que je m'en fais ... l'inconvénient une puissance de 2000 w en permanence (équivalent à un four) ... les pertes thermiques sont énormes et même ventillé la pièce emménagée en studio va vite devenir très chaude ... avantage tu désabilleras plus vite tes modèle, incovénient ça va faire des jalous ... je m'égare ...
Consomation et attente de refroidissage pour démonter et transporter ton matos ... l'avantage ta cellule incorporé de ton appareil fonctionne ...
Les flashs flash ont une puissance de 200 joules soit 200 Watts seconde, comme ton éclair dure moins d'un 1/10 de seconde, peut on dire que ton flash par impact est de plus de 2000 w ... à vérifier ... donc avec 2 flash cela te fait plus de 4000 w ... et comme ta synchro flash de ton appareil tourne au 1/200 s, tu vois la puissance que tu as ! enfin si mes calcul sont complètement faut, ce que je peux dire c'est que les pros utilisent des flashs et que monsieur Bron, créateur de Broncolor équipe les grand nom de la photo ... donc j'ai aucun doute à avoir pour la photo ...

Il te faudra une cellule déportée, pour faire la mesure de la lumière des flash en manuel, donc c'est encore des frais, moi j'ai une Sekonic de premier prix, pas mal et fiable ...

Réglage de la puissance 1/2 et pleinne puissance me gène ... car tu ne pourras pas régler tes flashs avec un écart faible, du style 1/4 de diaph ...
si tu veux un flash à 100 J et l'autre à 120 j, tu devra couper le flux avec des superpositions de papier calque ... Je préfaire un réglage par potentiomètre et nom par commutateur de valeur ...

Le snoot est un simple conne, un tube qui dirige la lumière avec un porte filtre de couleur, pour donner une lumière ponctuelle ... une feuille de carton noir peut aussi faire l'affaire ...
le nid d'abeille est une passoire qui dirige le faisseau de lumière, suivant le sens des petits tubes, c'est plein de petit snoot, le résultat est un snoot à plus gros diamètre ...

A suivre ...

Je revient sur la puissance si 2 flashs de 200 J à pleinne puissance sont montés l'un avec une boite à lumière et l'autre avec un parapluit ... le premier aura un puissance utile de 180 J par exemple du aux perte du diffuseur et l'autre de 140 j du à la distence plus longue et la perte de réflexion ou réfraction ...
Poums64
PPnaute addict
 
Messages: 10685
Enregistré le: 12 Nov 2008, 19:28
Localisation: Pau (64)

Studio

Messagepar Poums64 » 30 Avr 2009, 11:46


Salut, Yannis parle sur son post Jovana dans la photo de potraits, un site dbphoto avec des kits assé sympa sur du matos cossu ... matos suisses : Elinchrome, Kit compact D-Lite 4 pour 585,00 € Ht en promo, avec 2 flashs 400 j
à voir ...
Poums64
PPnaute addict
 
Messages: 10685
Enregistré le: 12 Nov 2008, 19:28
Localisation: Pau (64)

Re: Flash

Messagepar lolororo » 30 Avr 2009, 12:21


Poums64 a écrit:Les flashs flash ont une puissance de 200 joules soit 200 Watts seconde, comme ton éclair dure moins d’un 1/10 de seconde, peut on dire que ton flash par impact est de plus de 2000 w ... à vérifier ... donc avec 2 flash cela te fait plus de 4000 w ... et comme ta synchro flash de ton appareil tourne au 1/200 s, tu vois la puissance que tu as !


Tes 200 joules sont apportés au maximum en 1/200 sec., si tu shootes à 1/200 sec. (sinon tu perdrais une partie de ta puissance quand l'obturateur est fermé). Or, 200 joules (ou W.s) délivrés en 1/200 sec., ça fait une puissance instantanée de 40 kW. Impossible en éclairage continu, le modèle grillerait sur place.

En fait, l'éclair dure même bien moins longtemps que cela. Typiquement de l'ordre du millième de seconde ou même moins, selon les modèles. D'où des puissances instantanées de l'ordre de 200 kW!
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 15:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Voilà

Messagepar Poums64 » 30 Avr 2009, 15:19


Voilà c'est plus cartésien ... mais une chose est sure et celà reste dans l'ordre d'idée, qu'avec un flash tu auras une super puissance pour pouvoir modéler ta lumière et être très à laisse avec ton appareil, alors qu'avec des éclairages continus tu seras très limité et surtout tu auras très chaud ...
Poums64
PPnaute addict
 
Messages: 10685
Enregistré le: 12 Nov 2008, 19:28
Localisation: Pau (64)

Messagepar Alcibiade » 03 Mai 2009, 11:03


Bon je suis acquis aux flash.

Du coup se pose en détail la question du flashmètre. IL y a plein de petits critères qui a l'usage ont l'air de faire la différence. Poums64 tu dis être satisfait de ta cellule mais quelle est la référence exacte?

PAr ailleurs sachez que mercredi 6 mai LAstolite se déplace chez CIrque Photo bld baumarchais à Paris pour des démos et à priori des promos.
Alcibiade
Stagiaire ppnaute
 
Messages: 190
Enregistré le: 20 Avr 2009, 18:27

SéKonic

Messagepar Poums64 » 04 Mai 2009, 14:07


J'ai depuis 12 ans une Sékonic, à affichage digital premier prix ... mais si elle n'est pas tout à fait juste elle a toujours la même marge d'erreur, elle a donc une bonne répétabilité, de ce fait je rajoute toujours 1/3 de diaph ... enfin c'est un peut de la cuisine :wink:
Je te conseille en effet une cellule (flashmètre) à affichage numèrique, bien plus clair et ergonomique que les cellules à disques ...
P.s : le prix des cellules à sacrément augmenté ...
Pour la démo c'est toujours très bien à prendre :D
Poums64
PPnaute addict
 
Messages: 10685
Enregistré le: 12 Nov 2008, 19:28
Localisation: Pau (64)

Messagepar la truffe » 05 Mai 2009, 19:53


Je vais vous faire part de mon expérience. Ceux qui sont venus à Reims ont vu que j’ai maintenant du matériel studio conséquent mais, comme tout le monde avant de passer à ce niveau de matériel je m’étais fait un studio pour environ 150€ … et encore j’ai commencé à environ 50€.

Il est évident que du matériel de pro aura toujours des meilleurs résultats que du matos … on va dire que l’on a bidouillés soit même … autant être honnête dès le départ. Mais si on monte un studio pour 100 - 150€ alors qu’un vrai matos studio tourne plutôt dans les 3000 – 4000€… il faut admettre que le ratio qualité/prix est plutôt bon.

Les principes de bases pour concevoir un studio :

Premier principe : La lumière ne doit jamais aller en directe sur le modèle. Il faut que se soit, soit une lumière réfléchie sur une surface, soit qu’il y aie un diffuseur entre les spots et les modèles.

Deuxième principe, il existe 2 grands types d’éclairages en studio.
1. Le type flash
2. Le type continue
Le mélange des 2 est très difficile à régler. Il est préférable de n’avoir que des flashes ou que des éclairages continues. (Sachant qu’au flash la séance vaut moins chère car on n’utilise que la pleine puissance lors du flash). Mais les flashes pro, sont généralement accompagnés de lampes témoins ou guides qui sont moins puissantes que le flash, mais qui permet de régler les lumières. (Exemple lampe témoin à 200w pour un flash à 1000w).

Troisième principe pour un portrait il faut compter un flash (ou éclairage) d’environ 400-500w (ou équivalent en ampoule économique). Pour un portrait américain il faut compter environ 600-800w et pour un plein pied il faut compte entre 700-1000w. En dessous les éclairages seront approximatifs …

Pour le réglage des lumières il faut prendre en compte l’entourage. Dans une pièce type familiale la lumière va refléter contre les murs s’ils sont clairs. Alors que dans une grande salle ce reflet sera moindre.

Quatrième principe un spot pro aura une température de couleur de 5200 - 5550°K (proche de celle de la lumière naturelle), mais il est très difficile de trouver la même température de couleur dans les lumières qui ne sont pas de studio. Quoi que certaines lumières, dites économiques, s’en approche. Mais grâce au numérique cette barrière peut-être contourner. Il faut juste ne pas oublier de régler sa balance des blancs en début de séance.


Alors comment faire des éclairages qui s’approchent du matériel onéreux pro. Je vous déconseille le côté éclairage fait avec des flashs esclave et maître. Les flashes de pro sont plus puissant, plus facile à mettre en place et se synchronise grâce à des cellules photoélectriques qui permettent de se déclencher facilement. Hors l’utilisation de flash, si on les place dans des diffuseurs, devient hasardeuse, car on cache la cellule infra rouge qui permet le déclenchement à distance par le biais d’un flash maître. De plus la vitesse de déclenchement des flashes pro est beaucoup plus rapide. Enfin le nombre de Nombre guide n’a rien à voir entre les flashes de studio et les flashes type cobra. Sur un flash studio on peut régler la puissance du flash de 3% à 100% de sa puissance.

Donc je préfère un éclairage continu pour les studios dits fait maison. En plus d’être beaucoup plus maîtrisable, cela coûte beaucoup moins cher. En plus c’est le matos que j’avais … donc dont je peux vous partager mon expérience.

L’éclairage très utilisé en studio est la softbox … ou boite à lumière en terme utilisé en français. A quoi ça ressemble ??? … à ça :

Image

Le flash est derrière un diffuseur pour briser le rayon de lumière et éviter que la lumière soit trop puissante sur le modèle. En plus le flash est entouré d’une matière opaque (hors mis le diffuseur) pour mieux maîtriser le flux de lumière.

Comment en faire une …. pour moins de 25€ (éclairage compris) ?

Prenez du matériel sans fioriture ou décoration … vous gagnerez entre 50 et 70% du prix. Prenez un spot de chantier ou de jardin de 800 ou 100w (pas de diode ... ça ne suffit pas). Il vous en coûtera dans les 7-8€ dans tous les magasins de bricolage (pied compris).


Image

Dans les mêmes magasins, pour contrôler la puissance de celui-ci achetez un variateur de lumière que vous brancherez dessus. Il vous en coûtera dans les 10€. (Vérifiez bien que le variateur peut supporter la puissance de votre spot sans quoi vous allez le griller … ou mettre le feu :D )

Pour le diffuseur faites un cadre avec des linteaux d’environ 1m sur 60cm à 1m. Dessus tendez du papier sulfurisé (on en trouve partout pour moins de 2€) … placez les bandes les une à côté des autres afin de remplir le cadre … et voilà

Image

L’avantage est que ce papier est prévu pour aller au four et supporte donc la chaleur. Mais il a tendance à brunir s’il chauffe trop donc ne placez pas votre panneau trop près du spot (mais l’avantage c’est que ne coûtant presque rien vous pourrez le changer régulièrement sans vous ruiner). Pour tenir le panneau faites des pieds avec des linteaux plantés dans des pots types pots de peinture par exemple que vous remplissez de plâtre, ciment ou sable (pour les alourdir). Vous en placez 1 de chaque côté du panneau et fixez les 2 grâce à des pinces … (l’avantage du sable est que votre pied est démontable pour le ranger. Car une fois le linteau pris dans du plâtre ou ciment dans le pot … il de impossible de l’enlever du pot :wink: :wink: )

Et voilà une softbox pour moins de 25€. Alors qu’une vraie vaut entre 80 et 120€ sans le flash. Un flash vaut entre 400 et 1000€. Donc une économie d’environ 500 à 1200€.

Image

Si vous placez des matières autour de votre spot, pensez bien au fait qu’il va chauffer. Il ne faut pas mettre de matière inflammable. Par exemple sur du bois léger cela peut poser problème.

Si vous voulez faire une vraie softbox par exemple :

Image

on va dire de côté 60x90cm à 70x140cm … que vous le fassiez en carton comme montré sur l’exemple ou en bois couvrez les surface intérieur de feuille d’aluminium cela vous fera gagner 1 à 2 diaph et surtout isolera un peut de la chaleur.. Et si vous le fait avec un spot de chantier, à la place de l’aluminium placez du revêtement d’isolement de tuyaux de cheminée 3m² pour environ 15€ et seulement 2mm d’épaisseur … mais au moins il n’y aura pas de risque de feu :D.

Ensuite les réflecteurs …

Pour le réflecteur n’importe quelle surface blanche mat (pas brillante) ou argentée si l’on veut un reflet plus violent ou jaune, si l’on veut un reflet plus chaud (exemple une couverture de survie qui est argentée d’un côte et or de l’autre qui coûte moins de 5€) pour la surface blanche on trouve ça gratuitement ... polystyrène, carton, ...) [en prévoir plusieurs]


Prévoir aussi des surfaces opaques à mettre entre les spots et les diffuseurs pour contrôler la lumière (cartons, panneaux de bois très fin) ... par exemple faire des portraits mi ombre ...

Si vous faite un montant pour votre spot (comme la photo juste dessus) vous pouvez prévoir directement des plaques percées … pour mettre devant ou derrière le papier sulfurisé … pour contrôler le flux de lumière.


Voilà un type de studio pour 100 - 150€

Image

(1) - (2) - équivalent d'une softbox (spot + variateur + panneau diffuseur)
(3) - (4) - réflecteurs (voir explication plus haut)
(5) - Pour le fond prenez un drap foncé ou clair selon l'effet voulu
(6) - des surfaces opaques pour maitriser la lumière ...


en espérant vous avoir aidé ...
la truffe
ppnaute passionné
 
Messages: 1913
Enregistré le: 16 Avr 2007, 13:11
Localisation: Toujours en voyage

Précédente

Retourner vers Trucs et astuces

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo