Le forum pour tous les photographes et les amateurs de photographies depuis 2005.

Retourner vers Trucs et astuces

[Tuto]: Utiliser son flash comme éclairage d'appoint

Trucs et astuces : La photographie numérique, son matériel, la technique pour réussir et parfaire vos photos.

[Tuto]: Utiliser son flash comme éclairage d'appoint

Messagepar myrddin13 » 27 Nov 2010, 09:37


bonjour,
un petit article de mon cru pour dissiper les à-priori sur l'emploi des flashs.

1-Les caractéristiques principales des flashs :
La focale maximale fournie avec le NG par les constructeurs est-elle la limite d’utilisation du flash ?
Non, c'est l'adaptation maximale de la puissance du flash en fonction de la focale en automatique ! En fait l'angle d'ouverture du réflecteur afin que l'éclair couvre l'angle de champ de l'objectif.
On peux utiliser une focale > à 85mm car l'angle de champ, couvert par un objectif de 105mm par exemple, est inclus dans la zone de l'éclair. Après c'est un problème de portée de l'éclairage du flash car si on utilise un télé-objectif c'est que le sujet est éloigné.
Cette portée dépend de la puissance du flash exprimée par son
nombre guide (NG= 32 pour SB600 à ISO100 focale=35mm, NG=48 pour Metz 48AF1 Iso 100,focale 85mm, NG= 53 pour Sigma 530 DG ST Super ,Iso100,focale 105mm). Mais, pour des raisons commerciales , comme on le vois sur mes exemples, les constructeurs brouillent les cartes car ils ne respectent pas la norme en donnant le NG à la même focale (?) ce dernier croissant avec la focale. .Nikon est le plus honnête car il donne sa caractéristique à la focale la plus basse de 35mm (NG= 42 à 85mm) ce qui défavorable par rapport à la concurrence..
Ce nombre guide permet de calculer la distance de portée de l'éclair par la formule :
dist= NG/diaphragme en manuel . En mode x-TTL le boitier fait le calcul en automatique et affiche le diaphragme de travail (x=e Canon,x=i Nikon,x=P Pentax ).
En doublant la sensibilité ISO on multiplie la portée par √2 (racine carrée de 2) soit 1.4, en quadruplant la sensibilité ISO on multiplie la portée par 2.
« Sensibilité ISO et ouverture de l’objectif permettent de moduler l’exposition au flash alors que le temps de pose permet le contrôle de la quantité de lumière ambiante que va recevoir le capteur »

2- Quand et comment utiliser son flash ?:
Dès que la lumière est insuffisante pour autoriser une photo bien exposée !
Photos en intérieur (portraits,natures mortes,contre-jour,enfants en mouvements, animaux de compagnie, concerts et spectacles, sports en salle, cérémonies comme les mariages, les baptêmes…), photos en extérieur pour déboucher des sujets en contre-jour (fill-in), les macros-photos, le sport de proximité (skate, cyclisme, golf…), les cérémonies (mariages,présentations,l’événementiel ) pour les photos de groupes ….
La photographie au flash est donc utile dans bien des domaines. Evidemment il faut éviter de tomber dans l’exagération où l’éclair prime l’éclairage ambiant (visages blancs, yeux rouges, ombres portées disgracieuses ) . Il faut chercher à équilibrer la lumière environnante et l’éclair du ou des flashs.
2-1 :[b] le flash intégré au boîtier
:
De faible puissance ( nombre guide N.G.=12) il ne peut servir que d’éclairage d’appoint, pour sauver une situation délicate, à faible distance (< 5 mètres) ou comme contrôleur (pilote) d’un flash déporté en sans fil si le boîtier l’autorise. Non orientable, l’éclair souvent géré par le x-TTL (puissance réglée grâce à un pré-éclair mesurant la distance flash/sujet) n’empêche pas les méfaits de l’ éclairage direct responsable des yeux rouges ( réflexion de l’éclair sur la rétine des sujets photographiés) et leurs visages fromages blancs dûs à la proximité du flash . Ces méfaits entraînent bons nombres de photographes à dénigrer l’utilisation du flash.
Remarques : la puissance de l’éclair du flash peut-être réglée dans les menus du boîtier , en général sur une plage de -2IL, 0, +1IL ( IL=Indice de Lumination correspond soit à un cran de diaphragme, soit à la division par 2 de la vitesse ou de la sensibilité ISO du capteur).
Un diffuseur peut être placé devant la lampe du flash mais la puissance diminue considérablement (NG=5) et le flash intégré perd beaucoup de son utilité.
2-2 : les flashs externes « Cobra » :
Caractéristiques principales : tête mobile selon 1 ou 2 axes autorisant le flash indirect (bounce flash). Plus puissants que les flashs intégrés ( NG de 22 à 61 ) ils présentent aussi bon nombre de fonctions supplémentaires (sur les flashs modernes) comme la syncho. au 2 ème rideau, du mode
« esclave » très utile pour les flashs déportés, le x-TTL pour l’automatisation de la prise de vue, le fill-in à haute vitesse (au-delà de la vitesse de synchronisme du boîtier de 1/60s. à 1/500s. selon les modèles et les marques) et surtout la possibilité du x-TTL sans fil et sans accessoires en multi-flashs ou en déporté.
Dans ce dernier mode le flash déporté « esclave » se déclenche grâce au contrôle d’un flash « maître » (qui peut être le flash intégré avec ou sans son propre éclair) en utilisant la liaison du pré-éclair (ou Infra Rouge) du flash maître (pour mesurer la distance appareil /sujet) afin de connaître les réglages du boîtier (diaphragme et sensibilité ISO) et adapter à ces réglages la durée de son propre éclair afin d’équilibrer l’éclairage global de la photo.
Cette procédure conserve le fonctionnement x-TTL ( Canon x=e, Nikon x=i, Pentax x=P, mode ADI pour Sony) pour le flash contrôleur et le flash esclave contrairement à certains systèmes de Radio-commande bas de gamme qui ne fonctionnent qu’en mode synchrone et manuel.
Attention il existe des restrictions de fonctionnement de ce mode x-TTL avec les boîtiers . Pas de mode Automatique ni d’objectifs manuels acceptés ! Dans le cas d’objectifs manuels il faut utiliser les flashs en manuels et reporter les réglages du boîtier sur le ou les flashs utilisés et calculer la distance où placer le flash par la formule du N.G. De même en mode priorité ouverture A , la valeur du diaphragme étant fixée par l’utilisateur ( contrôle de la profondeur de champ), ce sont la vitesse et la sensibilité qui seront modifiées et transmises au flash par l’intermédiaire du pré-éclair.
Cas du fill-in extérieur :
Cette technique est utile lorsque le sujet photographié est en contre-jour ou dans une zone d’ombre (entière ou partielle comme ombres le visage dues au feuillage ou un chapeau). La mesure de l’exposition (collimateur central ou spot conseillé) sera fonctionnement influencée par l’effet contre jour et le sujet , selon le réglage du boîtier, sera systématiquement « sous-exposé » . Afin de rééquilibrer la photo , un coup de flash bien dosé (flash intégré ou externe) peut « déboucher » la sous-exposition. En mode x-TTL, pas de réglages particuliers nécessaires, la distance flash/sujet et la valeur du diaphragme étant prises en compte avant le déclenchement.
Dans le cas d’un contre-jour violent (plage ou montagne) la mesure d’exposition réglera l’appareil avec une vitesse supérieure à la vitesse de synchronisme du boîtier ( de 1/500s.à 1/8000s.). Pour utiliser le fill-in plein jour il faut alors utiliser le fill-in HS (haute vitesse) si le flash possède cette option. Sans entrer dans le détail, le flash délivrera une série d’éclairs brefs pendant le parcours du rideau devant le capteur ceci afin d’éviter l’apparition d’une bande noire sur le cliché. Cela fonctionnement bien mais l’éclair étant fonction de la charge du condensateur du flash, la séquence série d’éclairs s’effectuera à faible puissance (le sujet devra être proche de l’appareil) de 1/5 à 1/16 de la pleine puissance et il y a risque d’échauffement de la lampe à éclairs en cas d’utilisation prolongée.
Cas de la synchro. lente :
C’est le même principe que le fill-in, mais en intérieur. Il s’agit d’équilibrer la lumière ambiante (ou l’arrière-plan) et l’éclairage dû au flash (sur l’appareil ou déporté) . Utile en portrait, photos de fleurs ou de natures mortes, elle peut être aussi utilisée en spectacles ou en cérémonies, car elle permet le respect de l’éclairage du sujet et de modeler celui-ci.
La procédure est la suivante :
1- mode priorité ouverture A (de préférence afin , avec un objectif lumineux, d’avoir le contrôle de la profondeur de champ ) et zone centrale pour la mesure d’exposition. (jouer sur la valeur de la sensibilité en cas de lumières faibles).
2- faire la mesure d’exposition sur l’arrière-plan (contrôle de la vitesse qui devra être
> 1/30s. pour éviter le flou de bougé ). Enregistrer cette mesure par appui sur le bouton
AE-L ou « * » chez Canon.
3- le flash étant allumé et sur x-TTL, ou sorti ( flash intégré) , réglage de préférence en second rideau, prendre la photo.
L’éclair va illuminer le sujet principal (durée de l’éclair fonction de la distance flash/sujet) et le boîtier enregistrer la photo avec la mesure d’exposition effectuée sur l’arrière-plan.

Image

Cette technique est utile aussi en intérieur lorsqu’une fenêtre provoque un contre-jour du sujet placé à coté de celle-ci.
Limite d’utilisation : les sujets en mouvements rapides (photos sportives en salle notamment) car risque de dédoublement du sujet visé, bien que le réglage au second rideau donne une impression de « filé ».
Cas du flash indirect :
Le flash dirigé vers le sujet peut provoquer :
-les yeux rouges
- l’aspect « fromage blanc » ou « fantomatique »
- faire briller les visages
- se refléter sur les surfaces « miroitantes »
Ce sont les principales raisons qui rebutent certains dans l’utilisation du flash.
Ces défauts d’utilisation peuvent être évités en se servant du flash en éclairage indirect par réflexion sur un plafond ou un mur (voir sur des panneaux réflecteurs ou des parapluies en studio) afin d’obtenir une diminution et une diffusion de la puissance de l’éclair produit par le ou les flashs.
En usage x-TTL l’allongement du parcours de l’éclair et de la perte de puissance par absorption est prise automatiquement en compte par le boîtier grâce à mesure de distance lors de l’émission du pré-éclair.
Cette technique donne des photos harmonieuses et respecte bien les modèles photographiés en portrait.

Image

Les têtes de flashs sont également munies d’un écran diffuseur pour ouvrir l’angle d’éclairage afin de couvrir l’angle de champ des objectifs grand-angle (focale inférieure à 35mm). On peut aussi laisser cet écran en flash direct pour des focales supérieure à 50mm afin de s’en servir comme diffuseur et avoir moins d’impact de l’éclair sur le sujet.
Enfin un écran opaque ‘format carte de visite’ se trouve derrière ce diffuseur. Cet écran , en flash indirect vers le plafond, permet de rediriger vers le sujet (20% environ) une partie de l’éclair pour déboucher les ombres portées sur un visage par exemple.
Limites d’utilisation : - les réflexions peuvent colorées par le matériau de réflexion
(murs jaunes par ex.)
- si le flash est trop puissant des ombres disgracieuses peuvent entacher un visage (sous le nez ou le menton car la lumière vient d’en haut). D’où l’intérêt de l’écran opaque ou du multi-flashs.

Image

En espérant une lecture fructueuse.
myrddin13
Modifié en dernier par myrddin13 le 18 Fév 2011, 18:02, modifié 2 fois.
aider et conseiller les autres...mais prendre également des infos à partir de leurs expériences personnelles.
Avatar de l’utilisateur
myrddin13
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 6132
Enregistré le: 14 Mar 2009, 08:58
Localisation: france 13
materiel: Boitiers:Samsung GX20 (clone du Pentax K20D), Nikon D200 et D300 gamme "expert", compact Sony DSC 80
Objectifs: pour le GX20: 18-55mmDAL, Tamron 28-75mm f:2.8,Tamron 90mmf:2.8 Macro, Miranda 135mm f:2.8 manuel
Pour les Nikon: Tamron 17-50mm f:2.8, 50mm f1.8 AF, Micronikkor 60mm et 105mm AF-D, Sigma 70-210mm et Nikkor 70-300mm ED
Flash: Pentax 360FGZ, Nikon SB24+SB800
Filtres: polarisant, gris ND400 et divers UV.
Pied support: Bilora Blue Magic II

Messagepar pascal110 » 02 Déc 2010, 06:55


Merci pour ces infos

::a:
pascal110
PPNAUTE LEGENDAIRE
 
Messages: 30490
Enregistré le: 12 Avr 2008, 12:09
Localisation: Haute Garonne

Messagepar loolachat » 05 Jan 2011, 23:16


Merci a toi pour avoir pris le temps d'écrire ce texte explicatif
loolachat
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 6238
Enregistré le: 13 Mai 2007, 23:26

Messagepar Chasseur93 » 08 Fév 2011, 20:17


Je ne l'avais pas vu celui là.


Bravo myrddin :+5
Chasseur93
ppnaute passionné
 
Messages: 1334
Enregistré le: 31 Déc 2009, 13:48
Localisation: Gagny

Messagepar roudoudou » 31 Mai 2012, 22:49


Merci beaucoup pour cette explication très utiles :)
roudoudou
Eleve ppnaute
 
Messages: 276
Enregistré le: 07 Nov 2010, 14:56
Localisation: nord-pas-de-calais

Messagepar lolororo » 31 Mai 2012, 23:58


Tiens, j'ai beau lire normalement à peu près tous les posts des sections techniques, celui-ci m'avait échappé.

Très joli travail Myrddin, complet et bien fait, même s'il y a un ou deux points sur lesquels j'aurais un désaccord sur la formulation.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 15:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar myrddin13 » 01 Juin 2012, 06:37


Bonjour,
Lolororo lors de la rédaction de cet article je te l'avais envoyé pour avis avant sa publication.
Depuis j'ai complété cet article par des illustrations mais hélas l'éditeur de ce serveur n'est pas commode pour enregistrer un article rédigé avec word.
Son intérêt, pour les débutants, est de faire un bref panorama des possibilités (souvent ignoré) de la photo au flash de tous les jours.
J'aurais aimé qu'il passe en Post-it mais cela semble présenter des difficultés sur ce forum.
cordialement
myrddin13
aider et conseiller les autres...mais prendre également des infos à partir de leurs expériences personnelles.
Avatar de l’utilisateur
myrddin13
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 6132
Enregistré le: 14 Mar 2009, 08:58
Localisation: france 13
materiel: Boitiers:Samsung GX20 (clone du Pentax K20D), Nikon D200 et D300 gamme "expert", compact Sony DSC 80
Objectifs: pour le GX20: 18-55mmDAL, Tamron 28-75mm f:2.8,Tamron 90mmf:2.8 Macro, Miranda 135mm f:2.8 manuel
Pour les Nikon: Tamron 17-50mm f:2.8, 50mm f1.8 AF, Micronikkor 60mm et 105mm AF-D, Sigma 70-210mm et Nikkor 70-300mm ED
Flash: Pentax 360FGZ, Nikon SB24+SB800
Filtres: polarisant, gris ND400 et divers UV.
Pied support: Bilora Blue Magic II

Messagepar lolororo » 01 Juin 2012, 08:11


Je me souviens très bien que tu m'avais envoyé un article sur l'utilisation du flash, mais, d'après mes souvenirs, il s'agissait d'un article assez différent. Peut-être l'as-tu simplement fortement enrichi entre temps.

De plus, cela me paraissait dater plutôt de 2008 que de 2010.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 15:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar piegro » 01 Juin 2012, 10:18


Je rajoute un site qui parle de ca et qui est je trouve tres bien fait.
--->http://neilvn.com/tangents-french/techniques-de-photographie-au-flash
piegro
ppnaute accro
 
Messages: 2055
Enregistré le: 28 Avr 2011, 21:41
Localisation: Montpellier

Messagepar pascal110 » 01 Juin 2012, 10:40


myrddin13 a écrit:Bonjour,
Lolororo lors de la rédaction de cet article je te l’avais envoyé pour avis avant sa publication.
Depuis j’ai complété cet article par des illustrations mais hélas l'éditeur de ce serveur n’est pas commode pour enregistrer un article rédigé avec word.
Son intérêt, pour les débutants, est de faire un bref panorama des possibilités (souvent ignoré) de la photo au flash de tous les jours.
J’aurais aimé qu’il passe en Post-it mais cela semble présenter des difficultés sur ce forum.
cordialement
myrddin13


Le post it n'est pas un probleme :wink:

Pour info tu peux convertir des words en pdf :wink:

Si tu n'as pas le soft tu peux me les passer par emails c'est sans probleme

::a:
pascal110
PPNAUTE LEGENDAIRE
 
Messages: 30490
Enregistré le: 12 Avr 2008, 12:09
Localisation: Haute Garonne

Messagepar stef972 » 01 Juin 2012, 12:11


piegro a écrit:Je rajoute un site qui parle de ca et qui est je trouve tres bien fait.
--->http://neilvn.com/tangents-french/techniques-de-photographie-au-flash


très très bien cet article Piegro!!
stef972
ppnaute accro
 
Messages: 2733
Enregistré le: 21 Aoû 2009, 14:28
Localisation: 77 Vaires Sur Marne...
materiel: 450D/50D/5D MkII
24/70 f4 L
50mm f1.8
85mm f1.8
Flash 580 Ex
Flash 430 Ex II
et puis plein de babioles: flash et pieds studio, parapluies, sotfbox triggers....

Messagepar piegro » 01 Juin 2012, 12:38


Merci :wink:
piegro
ppnaute accro
 
Messages: 2055
Enregistré le: 28 Avr 2011, 21:41
Localisation: Montpellier

Messagepar Baloo » 07 Juil 2012, 15:41


Voilà, post-it en ordre. Il suffit de demander :wink:
Baloo
PPnaute d'argent
 
Messages: 20880
Enregistré le: 05 Déc 2005, 21:26

Messagepar Photaumate » 21 Déc 2012, 17:59


Article très instructif, cependant la mise en page mérite d'être travaillé pour plus de clarté :+5 :+5 :+5
Photaumate
Eleve ppnaute
 
Messages: 292
Enregistré le: 20 Oct 2009, 22:18

Messagepar myrddin13 » 22 Déc 2012, 08:46


bonjour,
Oui la mise en page peut être améliorée mais pas avec l'éditeur de ce forum qui la modifie par rapport au texte original. De plus les illustrations ne sont pas passées !
myrddin13
Modifié en dernier par myrddin13 le 30 Déc 2012, 07:29, modifié 1 fois.
aider et conseiller les autres...mais prendre également des infos à partir de leurs expériences personnelles.
Avatar de l’utilisateur
myrddin13
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 6132
Enregistré le: 14 Mar 2009, 08:58
Localisation: france 13
materiel: Boitiers:Samsung GX20 (clone du Pentax K20D), Nikon D200 et D300 gamme "expert", compact Sony DSC 80
Objectifs: pour le GX20: 18-55mmDAL, Tamron 28-75mm f:2.8,Tamron 90mmf:2.8 Macro, Miranda 135mm f:2.8 manuel
Pour les Nikon: Tamron 17-50mm f:2.8, 50mm f1.8 AF, Micronikkor 60mm et 105mm AF-D, Sigma 70-210mm et Nikkor 70-300mm ED
Flash: Pentax 360FGZ, Nikon SB24+SB800
Filtres: polarisant, gris ND400 et divers UV.
Pied support: Bilora Blue Magic II

Suivante

Retourner vers Trucs et astuces

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo