Le forum pour tous les photographes et les amateurs de photographies depuis 2005.

Retourner vers Appareil photo argentique

Vers quel relfex argentique aller ?

Ce forum est dédié à l’appareil photo argentique ainsi qu’à ses accessoires.

Vers quel relfex argentique aller ?

Messagepar jude » 25 Nov 2012, 16:07


Bonjour à tous,

Je m'adresse à vous fins connaisseurs des appareils photos argentiques car je suis à la recherche d'un reflex argentique mais étant débutante je ne sais pas si tel boitier est bien ou non. J'ai déjà effectué des recherches au préalable sur internet mais tous les conseils donnés datent de plusieurs années donc j'aimerais recueillir des avis d'aujourd'hui même si les appareils eux sont anciens. Mon seul critère je pense est que je ne veux pas un tout automatique ou un tout manuel, mais un boitier qui puisse faire les deux pour que je ne gaspille pas toute ma pellicule au début et que je puisse ensuite m'éclater en manuel. Bref, avez-vous un reflex argentique à me conseiller ?

Merci de votre attention
jude
La nouveauté
 
Messages: 7
Enregistré le: 25 Nov 2012, 15:22

Messagepar POTAME » 25 Nov 2012, 18:30


Modération potame :

Bonjour, un petit tour par la case présentation est convivial. Ce n’est pas obligatoire mais facilite les échanges.
C'est ici
Merci de lire le règlement https://www.parlonsphoto.com/reglement.html :wink:
POTAME
PPnaute d'argent
 
Messages: 21744
Enregistré le: 16 Oct 2009, 19:04
Localisation: LIBERCOURT (62)

Vers quel relfex argentique aller ?

Messagepar photos oleron » 25 Nov 2012, 18:44


:D Salut.

Le choix est vaste ... peut etre as tu un reflex numerique si oui garde la meme monture pour utiliser tes objectifs.

Le choix d'une monture répandue offre une large gamme d'objectifs , c'est important.

Un appareil recent ( !! ) pour avoir quand meme l'af , et surtout ton budget ...

Canon eos 30 , boitier nu , une centaine d'euros
Nikon f 80 , un peu moins cher

Reste dans une gamme expert , quelque soit la marque, les performances restes sensiblement identiques
photos oleron
ppnaute accro
 
Messages: 2122
Enregistré le: 03 Sep 2008, 17:20
Localisation: Ile d'oleron

Messagepar jude » 25 Nov 2012, 21:04


Merci pour ta réponse photos oléron. Je n'ai pas de reflex non, j'aimerais mais je n'ai pas encore réussi à trouver un appareil photo qui me conviendrait tant au niveau utilisation qu'au niveau budget. A vrai dire je suis un peu perdue, il y a trop de modèles ... Un ami m'a dit "tu peux t'acheter un bon argentique d'occas pour 100 euros". Je me suis donc renseignée mais en fouillant un peu j'ai quand même compris que même si le boitier d'un argentique est beaucoup moins cher qu'un boitier numérique, au final avoir un appareil argentique revient beaucoup plus cher à cause des photos à faire tirer, n'est ce pas ? Du coup j'étais partie pour supprimer mon post et me diriger plutôt vers la rubrique "Appareil photo numérique". Alors peut-être pourrais-tu photos oléron me guider dans ce duel argentique - numérique en sachant que je n'ai jamais vraiment de la photographie mais seulement des photos ou carrément me proposer un appareil photo NUMÉRIQUE. Merci à toi.
jude
La nouveauté
 
Messages: 7
Enregistré le: 25 Nov 2012, 15:22

Messagepar pascal110 » 25 Nov 2012, 22:45


Si tu ne souhaites pas acheter de reflex numerique il y a effectivement plethore d'offres.

Canon pre EOS est une solution car post EOS les objectifs seront plus chers.

Difficile a donner un modele pour moi, tout depend de l'offre et la demande


::a:
pascal110
PPNAUTE LEGENDAIRE
 
Messages: 30491
Enregistré le: 12 Avr 2008, 11:09
Localisation: Haute Garonne

Messagepar jude » 25 Nov 2012, 23:12


Il me semble qu'il y a tout autant "plethore d’offres" dans le marché des reflex numériques ! Je pense au final me rediriger vers le numérique, plus simple, moins cher au final, et plus rapide (pas de photos à tirer pour les voir).
jude
La nouveauté
 
Messages: 7
Enregistré le: 25 Nov 2012, 15:22

Messagepar Troog » 26 Nov 2012, 12:16


jude a écrit:Il me semble qu’il y a tout autant "plethore d’offres" dans le marché des reflex numériques ! Je pense au final me rediriger vers le numérique, plus simple, moins cher au final, et plus rapide (pas de photos à tirer pour les voir).


Bonjour,
a mon avis prend un numérique. J'ai eu 2 reflex argentiques (entre 20 et 38 ans) un minolta et un canon. Puis je suis passé au numérique en commençant avec un compact 2Mpixel. Là j'utilisais toujours mon argentique. Puis un autre compact de bien meilleure qualité puis un réflex numérique.
Avec le reflex numérique (depuis 1 an) j'ai fais 5500 photos et je suis loin de maitriser toute la technique. Imagine le coût en tirage avec un argentique.
La photo numérique ne coute quasiment rien et permet donc de faire tous les tests et essais souhaitables. Je me souviens encore de la frustration du au coût des tirages (et donc forcement à leur nombre limité) de mon premier reflex.
D'autre part les paramètres des photos sont stockés dans les photos en numérique, ça aide grandement à progresser puisque on sait précisément (même longtemps après) dans quelles conditions elles ont été prises.
Troog
ppnaute confirmé
 
Messages: 786
Enregistré le: 15 Nov 2012, 20:24

Messagepar jude » 26 Nov 2012, 16:08


Troog a écrit:Imagine le coût en tirage avec un argentique.


Oui voilà, là est tout le problème donc oui je me dirige au final vers un numérique, l'argentique ce sera peut être après. Merci pour ton avis Troog qui me conforte dans ma pensée !!
jude
La nouveauté
 
Messages: 7
Enregistré le: 25 Nov 2012, 15:22

Messagepar lolororo » 26 Nov 2012, 19:59


Mouais, je comprends, mais, en même temps, le tirage coûte aussi cher en numérique.

En fait il faut distinguer le coût du développement, inhérent à l'argentique, du reste des traitements, qui sont dans une certaine mesure communs au numérique et à l'argentique.

Cela dit, si tu préfères au final du numérique, prends ce qui te convient le mieux.
lolororo
PPnaute d'argent
 
Messages: 28835
Enregistré le: 14 Mai 2007, 14:24
Localisation: Conflans Sainte-Honorine (Île-de-France)

Messagepar pascal110 » 27 Nov 2012, 01:12


A mettre en perspective le cout d'un appareil numerique FF et de ses objectifs :wink:

tout depend du volume de photos

Mais c'est vrai qu'a la base c'est un peu plus simple
pascal110
PPNAUTE LEGENDAIRE
 
Messages: 30491
Enregistré le: 12 Avr 2008, 11:09
Localisation: Haute Garonne

Messagepar myrddin13 » 28 Nov 2012, 08:36


bonjour,
L'achat d'un APN est plus onéreux qu'un argentique et surtout durera moins longtemps (j'ai eu des argentiques reflex depuis 1969 que j'ai revendu depuis pour une bouchée de pain). Ce n'ai pas tant le coût des tirages qui compte que le délais de la vision de la photo (immédiat en numérique ce qui permet la correction des réglages, une semaine en argentique et une photo ratée se rattrape difficilement !).
Sinon les réglages, sur les bases de la photographie, font appel aux mêmes critères:

Pas de panique, en photo il faut y aller progressivement et surtout ne pas vouloir modifier l'ensemble des paramètres simultanément.

Pour l'exposition 3 paramètres à prendre en compte pour gérer la lumière arrivant sur le capteur numérique:

1- l'ouverture du diaphragme de l'objectif (selon les possibilités de ce dernier de la pleine ouverture (P.O.= maxi de lumière) à la petite ouverture f:22 en général.
Le crantage du diaphragme correspond à une norme f:1, f:1.4, f:2.8, f:4,f:5.6, f:8,f:11, f:16, f:22. A chaque stop de cette échelle le flux lumineux est divisé par 2 et ton boitier devra compenser la mesure d'exposition en x2 la sensibilité ISO du capteur ou diviser par 2 la vitesse de l'obturateur. Cette liaison ,entre les paramètres d'exposition, est essentielle pour avoir une photo bien exposée en toute circonstance.

2- le temps de pose ou vitesse de l'obturateur: là aussi échelle normalisée de 30s. à 1/8000s., chaque fois que tu doubles cette vitesse le flux lumineux est divisible par deux et devra être compensé par une augmentation soit de l'ouverture du diaphragme, soit par le doublement de la sensibilité ISO du capteur. Dans le cas des sujets en mouvements tu es obligé d'utiliser des vitesses hautes (>1/125s.) afin d'éviter des photos floues. Il en est de même aux basses vitesses (<1/30s.) ou en faibles éclairages où c'est l'APN tenu par le photographe qui entraîne du "flou de bougé", d'où l'utilité du stabilisateur ou du pied support.

3- la sensibilité ISO du capteur numérique (ou de la pellicule). Indiqué dans les menus entre deux limites de 100ISO à 6400 ISO pour l'APN amateur et jusqu'à 25400ISO pour les capteurs pro. ces limites sont indicatives car il existe un seuil de bruits (parasites électroniques entachant la photo) ou le cliché résultant n'est plus acceptable (400ISO pour les compacts à petit capteur jusqu'à 3200ISO pour les gros capteurs 36x24mm). Les efforts des constructeurs de capteurs (Sony essentiellement) sont de repousser les limites de l' électronique car ce sont les moins onéreux à produire.

Deuxième point à regarder pour obtenir une bonne photo, c'est la mise au point (mise au point = netteté de la photo). On admet dans cette analyse que les causes de floutage ne sont pas dûs au 2- ci-dessus les réglages de vitesse étant corrects.

Les causes de flous résultant d'une mauvaise mise au point peuvent avoir deux causes:

1- mauvais point de visée: soit le collimateur actif n'est pas sur le sujet principal et la mise au point s'effectue selon le bon vouloir du cadrage sur l'avant ou l'arrière-plan (attention par défaut la sélection du collimateur actif est laissé au choix du photographe) soit la profondeur de champ (profondeur de champ = zone de netteté) est insuffisante pour englober le sujet principal. Afin de simplifier la prise de vue (prise de vue= photo virtuelle observée dans le viseur ou sur l'écran LCD),
je recommande au départ de n'utiliser que le collimateur central comme mire à coller sur la cible et de laisser l'autofocus (AFs pour un photo en one shoot, AFc continu dans le cas du suivi de la cible).

2- profondeur de champ insuffisante: La profondeur de champ dépend dans l'ordre de la distance appareil/sujet (une distance en dessous de la distance minimale de mise au point de l'objectif donnera une photo floue), l'ouverture du diaphragme de l'objectif ( plus le nombre est grand plus la profondeur de champ est importante mais en numérique ne pas dépasser f:13), et de la focale utilisée avec l'objectif (plus elle est grande et moins la profondeur de champ est importante, c'est la raison pour laquelle on dit qu'un téléobjectif "écrase les plans"). Je recommande de sélectionner le mode priorité ouverture Av afin de pouvoir agir grâce à la molette de l'APN sur l'ouverture du diaphragme de l'objectif, via le boitier, afin d'avoir le contrôle de la profondeur de champ au cours de la prise de vue. Notons que le réglage des paramètres de mise au point et profondeur de champ permet l'obtention d'un sujet principal net et d'un arrière-plan flou (technique du "bokeh" prisée en portrait).

Voilà c'est tout pour aujourd'hui.
(excuser le ton professoral mais il s'agit d'un copier/coller d'une réponse ailleurs)
cordialement

myrddin13
aider et conseiller les autres...mais prendre également des infos à partir de leurs expériences personnelles.
Avatar de l’utilisateur
myrddin13
ppnaute intoxiqué
 
Messages: 6163
Enregistré le: 14 Mar 2009, 07:58
Localisation: france 13
materiel: Boitiers:Samsung GX20 (clone du Pentax K20D), Nikon D200 et D300 gamme "expert", compact Sony DSC 80
Objectifs: pour le GX20: 18-55mmDAL, Tamron 28-75mm f:2.8,Tamron 90mmf:2.8 Macro, Miranda 135mm f:2.8 manuel
Pour les Nikon: Tamron 17-50mm f:2.8, 50mm f1.8 AF, Micronikkor 60mm et 105mm AF-D, Sigma 70-210mm et Nikkor 70-300mm ED
Flash: Pentax 360FGZ, Nikon SB24+SB800
Filtres: polarisant, gris ND400 et divers UV.
Pied support: Bilora Blue Magic II

Messagepar Troog » 28 Nov 2012, 16:03


lolororo a écrit:Mouais, je comprends, mais, en même temps, le tirage coûte aussi cher en numérique.

En fait il faut distinguer le coût du développement, inhérent à l’argentique, du reste des traitements, qui sont dans une certaine mesure communs au numérique et à l’argentique.

Cela dit, si tu préfères au final du numérique, prends ce qui te convient le mieux.


Mais ce que je voulais dire c'est que en tant que débutant 98% de mes photos (hors photo de famille, souvenir qui ont toujours un intérêt de mémoire) étaient loupées ou ne méritaient pas du tout un tirage. Chose que je n'aurais pas pu savoir avant de les tirer. Je ne sais pas si il y a eu une amélioration depuis mais à l'époque où j'avais un argentique ceux qui développaient mes photos ne se soucient guère de regarder si elles étaient "regardables" ou pas.
Troog
ppnaute confirmé
 
Messages: 786
Enregistré le: 15 Nov 2012, 20:24


Retourner vers Appareil photo argentique

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo

forum photo